Toutes les news
27.02.2017

L'empreinte soja, pour un engagement transparent

Depuis 2004, Coop s'engage en faveur du soja durable. Afin de rendre cet engagement entièrement transparent et d'identifier le potentiel d'amélioration dans ce domaine, nous sommes allés encore plus loin: en calculant l'empreinte écologique du soja, nous avons pu déterminer combien de soja se trouve dans l'ensemble de notre assortiment alimentaire et quelle est la part de ce soja qui est cultivée de manière responsable.

Le soja, une plante de culture aux multiples facettes

Riche en protéines utiles à la fois aux hommes et aux animaux, le soja est l'une des plantes de culture les plus répandues au monde. Il compte aussi parmi les plantes agricoles offrant le meilleur rendement: en effet, si nous devions couvrir nos besoins en protéines à l'aide d'une autre plante, il nous faudrait cultiver des surfaces bien plus grandes. En raison de ces propriétés positives, la demande et la production de soja ont été multipliées par cinq au cours des quarante dernières années.

Or pour augmenter les surfaces cultivables, de précieux écosystèmes ont été détruits en Amérique du Sud. C'est la raison pour laquelle nous nous engageons depuis 2004 pour une culture durable du soja. Nous avons élaboré, en collaboration avec le WWF, les «Critères de Bâle pour une culture du soja responsable et nous avons co-fondé l'initiative» Table ronde pour un soja responsable" (RTRS), ce qui fait de nous un pionnier dans le domaine, aussi bien au niveau national qu'international.  

Combien de soja dans nos assiettes?

Le soja consommé directement, sous forme de tofu ou d'edamame par exemple, ne représente qu'une petite partie du soja que nous mangeons. Ainsi, sans en être souvent vraiment conscients, le soja occupe une part importante dans notre alimentation. Environ les trois quarts de la production mondiale de soja est transformée en aliments pour animaux et se retrouve donc indirectement – par le bais de produits tels que la viande, le poisson ou le lait – dans nos assiettes. Comme le montre une étude du WWF, une portion de 100 grammes de viande de porc, par exemple, contient pas moins de 51 grammes de soja. Afin de savoir combien de soja se cache dans l'ensemble de notre assortiment alimentaire et quelle est la part de ce soja qui est cultivée de manière responsable, nous avons calculé notre «empreinte soja». 

L'empreinte soja, pour être encore plus durables

En 2015, notre assortiment alimentaire contenait dans sa totalité quelque 41 000 tonnes de soja, la majeure partie se trouvant dans les produits carnés et les poissons (environ 26 000 tonnes). Les produits laitiers et les œufs occupent la deuxième place parmi les aliments contenant du soja (environ 14 300 tonnes). Aujourd'hui, 70% du soja utilisé pour notre assortiment alimentaire est d'ores et déjà issu de cultures certifiées et responsables, un chiffre que nous souhaitons encore augmenter.

Nous avons également analysé le potentiel d'amélioration pour les produits alimentaires importés et nous encourageons autant que possible la conversion vers une production de soja certifiée et durable également pour ces produits-là. Grâce à l’«empreinte soja», nous savons quel est le chemin à suivre.

Coop Coopération 28.02.2017 La plante qui passe inaperçue