Toutes les news
03.12.2015

Nous devenons CO2 neutre

Lors de la Conférence sur le climat, qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre, les pays participants bataillent dur pour définir des objectifs et des mesures efficaces en matière de protection du climat. Dès 2008, nous avons décidé d'apporter notre contribution en visant un bilan CO2 neutre au niveau de l'entreprise d'ici à 2023.

Un bilan CO2 neutre d'ici à 2023

Réduction de la consommation d'énergie en valeur absolue et augmentation de la part des énergies renouvelables: Coop œuvre en faveur de la protection du climat.

Nous tenons le cap!

D'ici à 2023, nous souhaitons réduire notre consommation d'énergie en valeur absolue de 20% par rapport à 2008 et porter la part des énergies renouvelables à 80%. Et nous sommes sur la bonne voie: jusqu'en 2014, nous sommes parvenus à réduire notre consommation d'énergie en valeur absolue de 6% et à porter la part des énergies renouvelables à 70%. Ainsi, les émissions de CO2 ont baissé de plus de 20% en valeur absolue, et ce malgré une augmentation de la surface de vente globale de plus de 8% depuis 2008.  Nous tablons sur une baisse des émissions de CO2 de 50% d'ici à 2023. Les émissions incompressibles seront compensées à partir de 2023 par le financement de projets ciblés.

Consommer moins d'énergie

  • Nous réduisons notre consommation d'énergie grâce à la mise en œuvre systématique de mesures d'optimisation lors de la construction ou de la rénovation de nos magasins:

    • Nous utilisons le CO2 comme fluide frigorigène dans 322 de nos magasins. Ces installations consomment environ 25% d'électricité de moins que celles fonctionnant avec des fluides frigorigènes classiques. Et en cas de fuite, le CO2 n'a quasiment aucun impact négatif sur le climat.
    • Nos magasins nouvellement construits ou rénovés sont conformes à la norme Minergie. Ainsi, nous avons pu réduire notre consommation d'électricité de 20% et nos besoins en énergie de chauffage de 40% dans 286 magasins.
    • Grâce aux LED, nous avons réduit de 50% notre consommation d'électricité destinée à l'éclairage. Le remplacement de nos enseignes permet à lui seul d'économiser environ 2 gigawattheures de courant par an.

En matière de fret également, nous prenons des mesures efficaces. Avec notre filiale Railcare, nous pratiquons en effet le transport combiné rail-route, une solution écologique, pour tous les trajets de plus de 90 kilomètres.

Utiliser des énergies renouvelables

  • Nous misons sur les énergies renouvelables dès que cela est techniquement possible et économiquement rentable.

    • Pour éviter le gaspillage énergétique, nous réutilisons les rejets thermiques pour chauffer nos centrales de distribution, nos magasins et parfois même des hôtels.
    • En utilisant des plaquettes de bois et des produits de mouture dans nos centrales de distribution, nos magasins et nos boulangeries maison, nous misons par ailleurs sur des matières premières renouvelables locales, ce qui nous permet d'économiser près d'un demi-million de litres de mazout par an.
    • Une fois fermentées, les huiles de cuisine usagées constituent un carburant de choix pour nos camions. Nous consommons environ 10% du biodiesel vendu en Suisse, alors que nous ne sommes responsables que de 0,25% de la consommation totale de diesel.
    • Chez nous aussi, le courant sort de la prise, mais il est obtenu de manière écologique, à partir de l'énergie hydraulique.
    • Nous testons également des solutions innovantes dans les domaines du transport et de la logistique: depuis 2014, nous utilisons un camion électrique de 18 tonnes équipé sur son toit d'une installation photovoltaïque. Par ailleurs, nous avons inauguré cette année la première station-service à hydrogène publique de Suisse et investi dans des véhicules fonctionnant avec ce type de carburant.

Qu'entend-on par « économiquement rentable»?

La clé du succès de notre objectif Energie/CO2 réside dans nos principes d'investissement innovants. Dès 2008, nous avons décidé d'investir dans les solutions respectueuses du climat à partir du moment où les frais engagés ne dépassent pas 150 francs par tonne de CO2 évitée. Cette valeur est basée sur le montant des taxes et des paiements compensatoires dont nous devrions sinon nous acquitter. Pour nous, tout investissement inférieur ou égal à 150 francs par tonne de CO2 évitée est donc économiquement rentable.

Coop va encore plus loin

Outre les efforts que nous déployons au sein de la Maison Coop, et sur lesquels nous exerçons une influence directe, nous mettons tout en œuvre pour proposer des produits écologiques. Qu'il s'agisse de nos textiles Naturaline neutres en CO2, de notre délicieux filet de bœuf originaire des pays baltes, bien plus écologique que celui importé d'Amérique du Sud, ou de notre gamme d'appareils Topten, nous œuvrons en faveur de solutions respectueuses du climat.

Infographie: L'action de Coop en faveur de la protection du climat (PDF)