Toutes les news
23.05.2016

Plus de biodiversité dans les fermes Bio Suisse

Depuis 2013, les paysans bio formés dans le cadre d'un projet de conseil soutenu par Coop transmettent à leurs collègues leurs connaissances et leur expérience en matière de biodiversité. Les résultats sont là: à l'issue du projet, les surfaces de promotion de la biodiversité ont plus que doublé pour atteindre 474 hectares.

Le conseil «de paysan à paysan» augmente la biodiversité

© Yannick Andrea

Depuis 2010, nous finançons la transmission de conseils pratiques pour aider les paysans bio à augmenter encore la biodiversité dans leurs fermes. Et depuis 2013, ces paysans bio formés dans le cadre d'un projet de conseil soutenu par Coop, transmettent à leurs collègues leurs connaissances et leur expérience en matière de biodiversité.

© Peter Mosimann

Les résultats sont là: entre 2013 et 2015, les surfaces de promotion de la biodiversité ont plus que doublé pour atteindre 474 hectares. Avant cette opération, les exploitations mettaient en œuvre en moyenne 8 mesures du check-up Biodiversité de Bio Suisse. Grâce aux conseils prodigués, elles en appliquent aujourd'hui en moyenne 17.

© Peter Mosimann

Ce projet a non seulement fait augmenter les surfaces de promotion de la biodiversité, mais a aussi amélioré leur qualité. En effet, il est particulièrement réjouissant de constater que la part des surfaces de promotion de la biodiversité de niveau de qualité II a presque triplé, passant de 31 à 86 hectares. La part des surfaces de promotion de la biodiversité intégrées dans un projet de mise en réseau est passée de 3,1% à 5% de la surface agricole utile. Toutefois, de nombreuses exploitations ayant été conseillées ne se situent pas dans un corridor de mise en réseau.

Coop Coopération 13.07.2015

Coop Coopération 29.07.2013

Illustration: part moyenne des surfaces de promotion de la biodiversité avant et après le conseil (conformément à la convention) pour 108 exploitations. Les colonnes représentent la somme des surfaces de promotion de la biodiversité (SPB) de niveau de qualité I (SPB QI), II (SPB Q II) et des SPB en réseau (SPB ER). Conformément à l'ordonnance sur les paiements directs, 1 arbre est compté comme 1 are. (source: FiBL).
Illustration: part moyenne des surfaces de promotion de la biodiversité avant et après le conseil (conformément à la convention) pour 108 exploitations. Les colonnes représentent la somme des surfaces de promotion de la biodiversité (SPB) de niveau de qualité I (SPB QI), II (SPB Q II) et des SPB en réseau (SPB ER). Conformément à l'ordonnance sur les paiements directs, 1 arbre est compté comme 1 are. (source: FiBL).