Toutes les news
09.08.2017

Du terreau sans tourbe? C'est possible!

En tant que pionniers du développement durable, nous savons depuis longtemps que la tourbe est loin d'être incontournable: depuis 2013, nous y renonçons dans tous nos terreaux de marque propre. Avec l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) et d'autres acteurs, nous œuvrons en faveur d'une réduction de l'utilisation de la tourbe en Suisse.

Pourquoi renoncer à la tourbe?

La plupart des terreaux contiennent encore de la tourbe. Or, l'extraction de ce substrat représente une menace pour le climat et la biodiversité. En effet, la tourbe se forme à un rythme très lent à partir de mousse des marais, ou «sphaigne», en décomposition: pas plus d'un millimètre par an! En moyenne, le processus de formation de la tourbe prend 3000 ans, et son renouvellement ne peut donc pas être assuré dans un délai raisonnable. L'extraction de la tourbe prive de nombreuses espèces végétales et animales de leur biotope et émet de grandes quantités de dioxyde de carbone.

Des marais protégés en Suisse

Depuis 1987, les marais sont protégés et l'extraction de tourbe est interdite en Suisse. Mais notre pays continue d'en importer pour répondre à la demande nationale. En collaboration avec l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) et d'autres représentants de la branche, nous militons donc en faveur de l'utilisation de produits de substitution.

Une déclaration d'intention volontaire

Sur mandat du Conseil fédéral, l'OFEV planifie la réduction progressive de l'utilisation de tourbe en Suisse. «Ces dernières années, plusieurs acteurs du marché, dont Coop, ont pris les devants en proposant des terreaux exempts de tourbe», explique Véronique Ruppert Schmitt, responsable du programme des mesures volontaires et des accords à l'OFEV. «C'est grâce à ces précurseurs que le groupe de travail composé de l'OFEV, de JardinSuisse, d'acteurs du commerce de détail et de fabricants de terreau a pu élaborer aussi rapidement la déclaration d'intention qui est maintenant signée.»

Coop a signé à l'été 2017 cette déclaration qui prévoit de limiter à 5% au maximum la part de tourbe dans les terreaux d'ici 2020.

Du terreau sans tourbe depuis 2013

Depuis 2013, nous renonçons totalement à l'utilisation de tourbe dans nos terreaux de marque propre et sommes sans cesse à la recherche de solutions de substitution, à base de compost d'écorce, de fibres de bois et de terre végétale notamment. Actuellement, notre assortiment de terreaux contient encore 4,8% de tourbe, cette dernière étant utilisée lorsqu'il n'existe pas encore d'alternative. Notre objectif: ne vendre plus que des produits exempts de tourbe d'ici 2019 en vue de préserver le biotope unique que constituent les marais.