Tous les actes

Les serres de Meier et Beerstecher sont chauffées grâce aux rejets thermiques de l'usine d’incinération des ordures ménagères voisine. Les économies de mazout ainsi réalisées représentent quelque 2 millions de litres par an pour Meier et 1 million de litres pour Beerstecher. Ce système de récupération de la chaleur présente aussi l'avantage de réduire la pression de vapeur dans l'incinérateur, ce qui permet de produire plus d'électricité et de diminuer la consommation des condensateurs à air. En 2010, myclimate a dressé un écobilan montrant que les légumes issus de la serre de Meier affichaient un bilan neutre en CO2 tout au long de leur cycle de production, depuis la culture des plantons jusqu'au transport dans les magasins Coop.

En savoir plus sur nos partenaires

Plus d’actes relatifs à ce thème

Découvrir tous les actes