Tous les actes

Nous nous engageons activement auprès de nos fournisseurs de fruits et légumes pour l'amélioration des conditions de travail, en particulier dans les pays où les normes du travail ne sont pas toujours respectées. Il s'agit de tous les pays émergents ou en développement tels que le Kenya ou le Ghana, mais aussi de nombreux pays d'Europe du Sud et de l'Est tels que l'Espagne, l'Italie, la Grèce ou la Hongrie. Aujourd'hui, plus de 80% des fruits et légumes issus de ces pays proviennent de producteurs qui appliquent des normes sociales reconnues. C'est la persévérance de nos efforts qui nous a permis d'obtenir une telle amélioration au cours des dernières années; en 2012 en effet, seul un quart des producteurs de fruits et légumes de ces pays appliquaient ces normes. Notre action porte donc ses fruits.

Photo: Heiner H. Schmitt

Bien souvent, l'essentiel des tâches liées à la culture et à la récolte des fruits et légumes est effectué par des migrants. Pour améliorer les conditions dans lesquelles ils travaillent, nous exigeons des producteurs qu'ils appliquent des normes sociales telles que Fairtrade Max Havelaar, mais aussi les normes minimales SA8000, BSCI Primary Production et GRASP (GlobalG.A.P. Risk Assessment on Social Practice). Ces dernières imposent notamment des contrats de travail écrits pour tous, le respect de la durée de travail maximale et le paiement du salaire minimum prescrit par la loi.

    Photo: Christof Sonderegger
    Photo: Heiner H. Schmitt
    Photo: Yannick Andrea

En savoir plus sur nos marques propres et nos labels de qualité

En savoir plus sur nos partenaires

Plus d’actes relatifs à ce thème

Découvrir tous les actes