Tous les actes

Depuis le lancement de notre marque bio Naturaplan en 1993, nous aidons les exploitations agricoles à passer de la production conventionnelle à la production biologique. Il faut notamment savoir qu'une fois convertis au bio, les agriculteurs doivent attendre deux ans avant de pouvoir commercialiser leur production comme telle, tout en supportant les coûts supplémentaires liés au respect du cahier des charges.

Photo: FiBL

Afin d'encourager les exploitants à passer à l'agriculture biologique, nous achetons leurs produits aux mêmes conditions que les produits bio pendant les deux années de leur phase de reconversion. Ces denrées sont vendues sous notre marque Naturaplan avec le Bourgeon de reconversion de Bio Suisse et la mention «produit dans le cadre de la reconversion à l'agriculture biologique», comme certains œufs Naturaplan, par exemple. Nous achetons du blé meunier aux agriculteurs en cours de reconversion. Cela permet de fabriquer environ 250 tonnes de farine, utilisée pour nos pains de reconversion bio. Par ailleurs, nous soutenons financièrement la Journée des Grandes Cultures organisée tous les ans par Bio Suisse, qui permet d'informer les exploitants des dernières avancées scientifiques et techniques concernant l'agriculture bio et d'inciter des producteurs conventionnels à s'engager dans cette voie du bio.

    Nous commercialisons nos œufs Naturaplan partiellement avec le Bourgeon de reconversion de Bio Suisse.
    Photo: Damla Polat  |  Nous commercialisons nos œufs Naturaplan partiellement avec le Bourgeon de reconversion de Bio Suisse.
    Pendant les deux années de leur phase de reconversion nous achetons leurs produits aux mêmes conditions que les produits bio.
    Photo: Damla Polat  |  Pendant les deux années de leur phase de reconversion nous achetons leurs produits aux mêmes conditions que les produits bio.
    Lors de la Journée des Grandes Cultures les expoitants peuvent s'informer sur les dernières avancées scientifiques et techniques concernant l'agriculture bio.
    Photo: FiBL  |  Lors de la Journée des Grandes Cultures les expoitants peuvent s'informer sur les dernières avancées scientifiques et techniques concernant l'agriculture bio.
    Deux exploitants expertisent la nature du sol d'un champ.
    Photo: FiBL  |  Deux exploitants expertisent la nature du sol d'un champ.
    Les exploitants profitent de la commercialisation avec le Bourgeon de reconversion ainsi que d'autres produits.
    Les exploitants profitent de la commercialisation avec le Bourgeon de reconversion ainsi que d'autres produits.

En savoir plus sur nos marques propres et nos labels de qualité

En savoir plus sur nos partenaires

Plus d’actes relatifs à ce thème

Découvrir tous les actes