Tous les actes

Pour notre offre de poulet, nous misons rigoureusement sur la production nationale. Environ 78% de notre viande fraîche de poulet vient de Suisse et répond aux exigences du programme éthologique fédéral SST (systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux). Et comme pour nous, le bien-être des animaux ne s'arrête pas aux frontières, nous appliquons - dans le cadre d'un projet spécial - les mêmes exigences à la viande fraîche de poulet importée.

Photo: Rainer Eder

Ainsi, dans un premier temps, nous avons mis en place avec nos fournisseurs étrangers une production dont les exigences minimales sont celles de la loi fédérale sur la protection des animaux. Celles-ci sont nettement plus strictes que les directives correspondantes de l'UE. Par exemple, les animaux disposent d'environ 30% d'espace en plus par rapport à la législation européenne. Depuis avril 2016, la conversion a été réalisée dans l'assortiment standard (à l'exception de Prix Garantie) et pour déjà 80% de nos actions environ, ce qui constitue une étape importante dans notre projet. A présent, nous faisons un grand pas de plus en avant: notre objectif est de faire en sorte que dès 2017, les animaux soient élevés selon le modèle du programme suisse SST (systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux). A l'heure actuelle, une grande partie des exploitations étrangères participant au projet respecte déjà le cahier des charges SST. Ce dernier exige entre autres des aires surélevées dans les poulaillers ainsi qu'un accès permanent à un jardin d'hiver de plein air en journée. La Protection suisse des animaux (PSA), qui est chargée d'expertiser les poulaillers, le transport et l'abattage des animaux chez les fournisseurs étrangers, soutient notre projet et nous fait bénéficier de ses conseils.

    Photo: Rainer Eder
    Photo: Rainer Eder
    Photo: Rainer Eder
    Photo: Rainer Eder
    Photo: Rainer Eder

En savoir plus sur nos partenaires

Plus d’actes relatifs à ce thème

Découvrir tous les actes