Tous les actes

En novembre 2016, nous avons ouvert la première station-service à hydrogène publique de Suisse, un événement qui marque un tournant vers un avenir durable et un mode de transport confortable et sans gaz d'échappement. La seule différence entre une voiture à essence et une voiture à hydrogène, c'est que cette dernière rejette dans l'atmosphère uniquement de la vapeur d'eau, qui va ensuite se transformer en pluie, créant un cercle vertueux. Il s'agit donc d'un véhicule propre à tous points de vue puisque cet hydrogène est produit par une centrale hydroélectrique suisse dans le respect de l'environnement. Et nous allons encore plus loin: nous convertissons à l'hydrogène une partie de nos camions et de nos véhicules de fonction.

Nous voulons que nos produits soient acheminés de la manière la plus écologique possible vers nos supermarchés. C'est la raison pour laquelle nous misons depuis de nombreuses années sur le transport par rail, par camions au biodiesel et par camions électriques. La logique voulait donc que nous soutenions aussi la mobilité par véhicules à hydrogène en ouvrant la première station-service à hydrogène publique de Suisse. Automobilistes et chauffeurs de poids lourds peuvent désormais faire le plein d'hydrogène (H2) écologique à la station-service Coop de Hunzenschwil (AG). Grâce à une pile à combustible, ces véhicules transforment l'hydrogène se trouvant dans leur réservoir en électricité, ce qui leur permet de se propulser sans émanations nocives. Avec un plein d'hydrogène, une voiture peut parcourir environ 600 kilomètres, le tout sans gaz d'échappement.

De l'hydrogène écologique

© Treeze Ltd. 2016

Pour définir si un véhicule à hydrogène est réellement écologique, un critère déterminant est la provenance de l'hydrogène utilisé. En effet, pour présenter un véritable avantage écologique par rapport à d'autres sources d'énergie, il faut qu'il soit issu de ressources renouvelables. C'est ce que démontre l'éco-bilan effectué par l'entreprise indépendante Treeze (voir graphique).

La mobilité grâce au cycle de l'eau

Grâce à l'hydrogène Oecoplan que nous proposons dans notre station-service de Hunzenschwil, nous avons lancé une nouveauté au niveau mondial: intégrer la voiture au cycle de l'eau. Notre hydrogène est produit de manière écologique et provient directement d'une centrale hydroélectrique suisse exploitée par IBAarau (Industrielle Betriebe Aarau). Cet hydrogène est produit lorsque la demande en électricité est faible et que la centrale produit plus d'électricité que nécessaire. Par un processus de «combustion à froid», le véhicule transforme l'hydrogène en électricité, sans autre échappement que de la vapeur d'eau. Celle-ci se transforme par la suite en pluie et reste ainsi dans le cycle de l'eau.

Voitures et camions Coop

Nous utilisons également ce carburant à la pointe du progrès pour notre propre flotte: outre douze voitures de fonction, notre camion à hydrogène, une première mondiale lui aussi, va également faire son plein à Hunzenschwil. Il produit chaque année entre 70 et 80 tonnes de CO2 en moins qu'un poids lourd classique. Un grand pas de plus vers notre objectif de «neutralité CO2 d'ici à 2023».

En savoir plus sur nos marques propres et nos labels de qualité

Plus d’actes relatifs à ce thème

Découvrir tous les actes