Tous les actes

Partager et approfondir nos connaissances – un objectif que nous partageons avec les agriculteurs de Bio Suisse. Pour cette raison, nous finançons depuis 2010 un projet dans le cadre duquel des conseils pratiques sont prodigués aux agriculteurs pour les aider à améliorer encore la biodiversité dans leurs fermes. Et depuis 2013, toujours dans le cadre de ce projet, les agriculteurs bio transmettent directement leurs connaissances et leurs expériences à leurs collègues. Mot d'ordre: de paysan à paysan. Le résultat de ce modèle innovant? Entre 2013 et 2015, les surfaces de promotion de la biodiversité ont plus que doublé pour atteindre 474 hectares. Avant cette opération, les exploitations mettaient en œuvre en moyenne 8 mesures du check-up Biodiversité de Bio Suisse. Grâce aux conseils prodigués, elles en appliquent aujourd'hui en moyenne 17. Ce projet a non seulement fait augmenter les surfaces de promotion de la biodiversité, mais a aussi amélioré leur qualité. En effet, il est particulièrement réjouissant de constater que la part des surfaces de promotion de la biodiversité de niveau de qualité II a presque triplé, passant de 31 à 86 hectares. Nous avons investi au total 800’000 francs dans ce projet.

    Photo: Lukas Pfiffner
    Photo: Thomas Alföldi
    Illustration: part moyenne des surfaces de promotion de la biodiversité avant et après le conseil (conformément à la convention) pour 108 exploitations. Les colonnes représentent la somme des surfaces de promotion de la biodiversité (SPB) de niveau de qualité I (SPB QI), II (SPB Q II) et des SPB en réseau (SPB ER). Conformément à l'ordonnance sur les paiements directs, 1 arbre est compté comme 1 are. (source: FiBL).
    Illustration: part moyenne des surfaces de promotion de la biodiversité avant et après le conseil (conformément à la convention) pour 108 exploitations. Les colonnes représentent la somme des surfaces de promotion de la biodiversité (SPB) de niveau de qualité I (SPB QI), II (SPB Q II) et des SPB en réseau (SPB ER). Conformément à l'ordonnance sur les paiements directs, 1 arbre est compté comme 1 are. (source: FiBL).

En savoir plus sur nos partenaires