Tous les actes

En 2013, dans le cadre d'un projet pilote, nous avons soumis nos principaux fournisseurs de fruits et légumes à un contrôle de leur gestion des ressources hydriques dans les pays et les régions où l'eau est un bien rare. Nos producteurs doivent pouvoir prouver que les sources d’eau qu’ils utilisent pour l’irrigation sont légales, que leur gestion de l’eau est efficace et qu’ils mettent en place les mesures nécessaires pour limiter la pollution de l’eau. 5’000 hectares de surfaces agricoles ont été contrôlées au total en Amérique du Sud, en Afrique du Sud et au Proche-Orient. Nous luttons ainsi contre le stress hydrique, c’est-à-dire la raréfaction importante de l’eau dans certaines régions et pays du monde. Compte tenu du fait que 70% des ressources mondiales en eau sont utilisées pour l’agriculture, de telles mesures sont particulièrement efficaces pour réduire ce stress hydrique.

Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling
    Photo: Raphael Schilling