Des étapes clés pour l’homme, les animaux et la nature

Depuis des décennies, le développement durable fait partie intégrante de nos activités commerciales. Ces étapes clés en sont la preuve. Mais loin de nous reposer sur nos lauriers, nous travaillons chaque année intensément à de nouveaux projets.

2015

    • Matières premières critiques: la production des matières premières agricoles et forestières a un impact écologique et social considérable à l'échelle planétaire. Nous avons défini des objectifs concrets et des normes minimales pour 14 matières premières en vue de réduire ces effets négatifs.
    • Textiles sans substances toxiques: Greenpeace estime que Coop est pionnier en mettant en œuvre les mesures prévues par l'accord Detox. Par cet engagement, nous affirmons clairement vouloir renoncer aux produits chimiques indésirables dans la production de textiles.
    • Croissance du commerce équitable: nous arrivons à mi-chemin de notre stratégie de croissance dans le domaine du commerce équitable. Nous avons multiplié par quatre le nombre de nos produits labellisés Fairtrade depuis 2009 et nous avons décidé que, d’ici à 2020, toutes nos matières premières issues de pays émergents et en développement devront être certifiées durables.
    • Croix-Rouge suisse (CRS) et WWF: nous travaillons depuis longtemps aux côtés de ces organisations et avons conclu un partenariat stratégique avec elles en 2015. Notre collaboration avec la CRS nous permet d'aider rapidement et simplement les personnes dans le besoin. Avec le WWF, nous cherchons à sensibiliser notre clientèle à un mode de consommation durable.
    • Le WWF recommande Oecoplan: notre marque propre de produits non alimentaires écologiques est recommandée par le WWF, l’organisation de protection de l’environnement mondialement reconnue.
    • Construction durable: nous soutenons le Standard de Construction Durable Suisse (SNBS), première norme suisse dans le domaine du bâtiment à prendre en compte tous les aspects de la construction durable.
    • Ecomobilité: nous avons décidé d'ouvrir la première station-service à hydrogène publique de Suisse et de convertir à l'hydrogène une partie de nos camions et de nos véhicules de fonction. Ce gaz est produit de manière écologique à partir de l'énergie hydraulique. En outre, Coop s’est vu décerner l’Energy Globe World Award dans la catégorie Air pour l’utilisation du premier camion électrique de 18 tonnes.
    • Santé sur le lieu de travail: dans le cadre de la gestion de la santé en entreprise (GSE), nous nous engageons en faveur de la santé de nos collaborateurs, pour aujourd’hui comme pour demain.

2014

    • 25e anniversaire de Coop Oecoplan et lancement conjoint de 238 produits en co-branding avec de grandes marques; augmentation du chiffre d’affaires, qui atteint CHF 142 mio.
    • Première réunion verte en vue de sensibiliser nos partenaires à un engagement accru en faveur du développement durable et lancement de plus de 300 projets communs.
    • Participation au programme Fairtrade Cocoa Sourcing de Fairtrade Max Havelaar entraînant la conversion de plus de 100 produits chocolatés supplémentaires au cacao issu du commerce équitable.
    • Démarrage de l’expérimentation portant sur la poule à deux fins.
      Le camion électrique de Coop gagne quatre prix suisses et internationaux, dont le prix climatique Zurich et le Prix Solaire Européen.
    • Rapport sur le développement durable de l’ensemble du groupe Coop faisant suite aux objectifs pluriannuels de développement durable 2014-2020.
    • Des jeunes en fin d’apprentissage chez Coop occupent les 1re et 2e places aux Championnats Suisses des Métiers Swiss Skills.
    • Coop fait un don de 500’000 francs aux victimes des inondations en Bosnie-Herzégovine, en Croatie et en Serbie et de 250’000 francs aux personnes touchées par les inondations en Emmental.
       

2013

    • Adoption d’objectifs de développement durable pluriannuels 2014-2020 pour l’ensemble du groupe Coop.
    • 20e anniversaire de Coop Naturaplan, avec un chiffre d’affaires réalisé grâce aux produits bio dépassant le milliard de francs.
    • Confirmation de l’excellence de Coop en matière de protection des animaux, selon une étude réalisée par la Protection Suisse des Animaux (PSA) et par le Business Benchmark on Farm Animal Welfare (BBFAW).
    • Prix climatique Zurich attribué à RailCare.
    • Prix de la fondation Hans Huber pour la formation professionnelle.
    • Don de Coop de 1 million de francs aux victimes des inondations aux Philippines.

2012

    • Obtention du prix EHI Energiemanagement Award et du Prix solaire suisse.
    • Publication de Coop Naturaline sur la liste Sustainia des 100 meilleures initiatives mondiales en faveur du développement durable.
    • Remaniement de l’assortiment des poissons et des fruits de mer, désormais durable à plus de 98 %.
    • Reprise des Maisons tropicales de Frutigen et de Wolhusen avec leurs restaurants, leurs expositions et leurs productions.
    • Remise à Rewe Foodservice du prix Quality Award décerné par la fédération allemande des centres d’appels pour ses Contact Centers Transgourmet, qui ont obtenu le certificat validant l’audit Beruf und Familie.

2011

    • Obtention du titre de distributeur le plus engagé au monde dans le développement durable décerné par Oekom Research AG.
    • Troisième prix Öbu pour le rapport sur le développement durable de Coop, après 2005 et 2007.
    • Obtention du Pain de sucre d’or pour le travail de pionnier accompli en faveur du développement durable.
    • Début de l’intégration de matières premières équitables dans les assortiments les plus vendeurs de Coop Qualité & Prix.
    • Lancement d’un programme de réduction et d’optimisation des emballages des marques propres Coop.
    • Première mise en service d’une chaudière à bois dans une boulangerie industrielle en Suisse, ce qui a permis une réduction de 70% des émissions de CO2.

2010

    • Obtention du prix Ethical BioTrade Award for Biodiversity.
    • Adoption de la Stratégie Logistique et Boulangerie 2015+, qui permet d’éviter l’émission de 4’800 tonnes de CO2 en recourant notamment au transport combiné non accompagné.
    • Abandon du courant d’origine nucléaire au profit d’un courant faiblement émetteur de CO2 provenant de centrales hydrauliques suisses et européennes.
    • Premier supermarché Coop entièrement éclairé par LED.

2009

    • Adoption du concept stratégique Coop consacré au développement durable inscrit dans le controlling stratégique.
    • Adoption du label de qualité Topten.
    • Lancement de la carte de crédit verte Coop Verde American Express.

2008

    • Adoption du concept Neutralité CO2: objectif 2023 pour tous les secteurs sur lesquels Coop exerce une influence directe.
    • Transformation du Fonds Coop Naturaplan en Fonds Coop pour le développement durable et augmentation progressive de sa dotation à 15 millions de francs par an.
    • Lancement du magazine Verde consacré au bio et au développement durable.

2007

    • Repositionnement de Coop Naturaplan comme label 100% bio.
    • Lancement des marques propres durables Coop Naturafarm et Pro Montagna.
    • Collaboration stratégique avec Hautes-tiges Suisse.
    • Lancement du profil nutritionnel sur les produits de marque propre.
    • Lancement du logo By Air pour les produits importés par avion. Coop compense les émissions de CO2 occasionnées par ces transports.
    • Premier supermarché Coop conforme à la norme Minergie.

2006

    • Partenariat exclusif avec Slow Food Suisse. Les premiers produits seront lancés en 2007.
    • Cofondation de la Table ronde sur le soja responsable (RTRS).
    • Partenariat stratégique avec le WWF Suisse dans les domaines du bois, de la mer et des poissons et du climat.

2005

    • Partenariat avec Table Suisse et Table couvre-toi.
    • Adhésion à la Business Social Compliance Initiative (BSCI) et adoption de son code de conduite.
    • Lancement du projet GlobalGAP Risk Assessment on Social Practices (GRASP) avec la société allemande de coopération internationale (GIZ) et GlobalGAP, qui le prendra en main officiellement en 2010.

2004

    • Publication du premier rapport sur le développement durable du groupe Coop.
    • Mise en place du code de conduite Coop, qui régit ses relations avec ses partenaires commerciaux.
    • Lancement de produits bio régionaux sous le label Coop Naturaplan.
    • Adhésion à la Table ronde sur la production durable d’huile de palme (RSPO).
    • Élaboration des Critères de Bâle pour une culture du soja responsable avec le WWF Suisse.

2003

    • Lancement du Fonds Coop Naturaplan doté de 10 millions de francs par an.

2002

    • Obtention par Coop Naturaline du prix international de l’environnement pour les partenariats durables décerné par l’ONU.
    • Adoption d’une directive contraignante pour un approvisionnement durable, qui sera révisée en 2008 et en 2011.
    • Adoption du label de qualité FSC.

2001

    • Franchissement de la barre du milliard de francs de chiffre d’affaires pour les marques propres et les labels de qualité durables Coop Naturaplan, Coop Naturaline, Coop Oecoplan et Max Havelaar.

2000

    • Remise du premier prix Coop Natura à des partenaires commerciaux pour récompenser des prestations particulièrement durables.
    • Adoption du code conduite Coop destiné à l’industrie textile.
    • Lancement des premiers produits de la mer certifiés MSC dans la grande distribution en Suisse.

1999

    • Début d’un partenariat exclusif avec Pro Specie Rara. Les premiers produits seront lancés en 2002.

1997

    • Création de la fondation Biore par Remei AG, dont Coop est administrateur.

1993

    • Lancement des marques propres durables Coop Naturaplan et Coop Naturaline et repositionnement de Coop Oecoplan.

1992

    • Lancement de la marque propre Coop Cooperacion, aujourd’hui label de qualité Max Havelaar.

1989

    • Lancement de la marque propre durable Coop Oecoplan (initialement Label environnemental pour les emballages et les aliments écologiques).

1973

    • Inscription de la protection de l’environnement dans les statuts de Coop.

1942

    • Fondation du Parrainage Coop pour les régions de montagne.

Principes et thèmes