Réduction de la consommation d’eau dans l’agriculture

D’après le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), l’agriculture représente 70% de la consommation mondiale d’eau douce. Dans les pays connaissant des pénuries d’eau, cela devient un problème majeur.

C’est pourquoi nous mettons en œuvre diverses mesures dans ces pays pour encourager une utilisation efficace de l’eau dans l’agriculture. En collaboration avec l’EPF de Zurich, nous avons mené une analyse approfondie des risques relatifs à l’eau. Le stress hydrique dans les pays de production de nos fruits et légumes a également été examiné: les précipitations sont-elles suffisantes? Les ressources en eau sont-elles bien ou trop utilisées?

Une utilisation de l’eau plus efficace

Le résultat de cette étude nous a décidés à mettre en place diverses mesures auprès de nos producteurs de fruits et légumes du pourtour méditerranéen ainsi qu’en Amérique du Sud et en Afrique du Sud.

    • Coop standard de gestion durable de l'Eau et du Sol: avec le WWF Espagne, nous avons établi une norme pour promouvoir une utilisation durable de l’eau dans la production de fruits et légumes. Des audits pilotes effectués auprès d’importants producteurs dans des pays dont les ressources en eau sont critiques, à savoir l’Espagne, le Maroc, la Tunisie, l’Égypte, le Pérou et l’Afrique du Sud, ont mis en évidence les points faibles et nous ont permis de prendre des mesures d’amélioration ciblées.
    • Compensation en eau locale: grâce au soutien du Fonds Coop pour le développement durable, nous avons déterminé la quantité d’eau utilisée pour la production de nos fruits et légumes dans la région d’Agadir au Maroc. Désormais, l’équivalent de cette quantité est à nouveau économisé dans cette région grâce à des bassins de récupération d’eau de pluie ou à un arrosage au goutte-à-goutte.
    • Irrigation ciblée: dans la culture de fraises en Espagne, nous avons commencé, en collaboration avec nos producteurs, à mesurer le taux d’humidité du sol et à l’irriguer seulement en cas de besoin. Cela permet de réduire l’approvisionnement en eau de 30%.

Participation à des comités et à des accords internationaux

L’eau est une ressource utilisée dans le monde entier, raison pour laquelle des solutions globales sont nécessaires pour garantir son utilisation durable. C’est pourquoi nous nous engageons pour une gestion durable de l’eau au niveau international.

    • Water Stakeholder Committee de GlobalG.A.P.: GlobalG.A.P. définit des référentiels pour une bonne pratique agricole sur toute la chaîne de production, depuis les semis jusqu’à la livraison des produits. Notre collaboration active au sein de ce comité a permis d’intégrer à ces standards des critères importants pour parvenir à une utilisation efficace de l’eau.
    • Water Benefit Partners: nous sommes acteur de ce partenariat public-privé qui promeut des modèles de financement innovants dans le domaine de l’eau. Il recense et certifie l’économie d’eau réalisée sur des projets concrets. Ces certificats peuvent être négociés et les recettes (ré)investies dans le projet.

Des projets ciblés dans les pays du Sud

Nous encourageons des petits agriculteurs et producteurs non européens à instaurer une gestion de l’eau plus efficace en leur transmettant des savoir-faire et des technologies.

  • Alliance for Water Stewardship (AWS): en collaboration avec le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), nous avons réalisé un projet pilote auprès de notre plus important producteur d’asperges du Pérou en vue de mettre en pratique ces nouvelles normes en matière d’eau. Des représentants des producteurs, des ONG, la population locale et des représentants du gouvernement local ont été formés à une gestion durable de l’eau avant d’être évalués.

    • Systèmes de petite irrigation: en Inde, en Afrique et en Amérique centrale, notre centrale d’achat Core (Rewe, Colruyt, Conad, Système U) et le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) ont équipé plus de 30'000 familles rurales de systèmes modernes de petite irrigation. Ceux-ci permettent d’irriguer aussi de petites surfaces, à partir de 20 m2. Grâce à ces installations, les petits agriculteurs peuvent économiser de l’eau, augmenter leur productivité et même travailler avec de l’engrais organique qu’ils ont produit eux-mêmes. Il va de soi que nous formons les agriculteurs à utiliser ces systèmes et à produire de l’engrais. De tels systèmes d’irrigation permettent à de nombreux petits agriculteurs de produire des fruits et légumes dans leur propre jardin et de les vendre sur le marché local. Ainsi, ils disposent de recettes supplémentaires contribuant à leur sécurité alimentaire, en plus des recettes générées par la vente de leurs produits issus du commerce équitable.
    Agriculture à Madagascar
    Agriculture à Madagascar
    Équipement pour un système de petite irrigation
    Équipement pour un système de petite irrigation
    Présentation du nouveau système d’irrigation
    Présentation du nouveau système d’irrigation
    Sélection des semences
    Sélection des semences
    Irrigation ciblée
    Irrigation ciblée
    Un peu de lecture une fois le travail accompli
    Un peu de lecture une fois le travail accompli