Utiliser les synergies dans la production et économiser de l'énergie

Nos sites de production ont d'importants besoins en énergie. En fonctionnant, ils dégagent de l'énergie excédentaire sous forme de chaleur notamment. Cs rejets thermiques peuvent être réutilisés pour la production, ce qui contribue à économiser de l'énergie.

Voici quelques exemples concrets de synergies que nous exploitons dans le domaine de la production.

Utilisation des rejets thermiques dans l'entreprise de production Nutrex

Nutrex est une entreprise de Coop qui fabrique du vinaigre. Les rejets thermiques résultant de son activité sont valorisés grâce à deux pompes à chaleur qui permettent de pasteuriser le vinaigre, mais aussi de chauffer les locaux. Nous n'avons ainsi besoin d'aucune autre source de chauffage.

Echange chaud-froid dans la mûrisserie de bananes

Chaque année, nous faisons mûrir 23’000 tonnes de bananes dans notre mûrisserie de Kaiseraugst, qui a des besoins importants en chaleur. Par ailleurs, les bananes doivent aussi être réfrigérées pour rester fraîches. Ces deux contraintes requièrent beaucoup d'énergie. La modernisation des installations frigorifiques et l'utilisation des rejets thermiques résultant de la production de froid pour remplacer le chauffage au mazout nous permettent d'économiser 40’000 litres de mazout par an. Cela correspond à une réduction de 115 tonnes des émissions de CO2. La mûrisserie de bananes n'utilisant plus de mazout, elle est neutre en CO2.

Centre logistique de Schafisheim et Swissmill

Ouvert en 2016, le centre logistique de Schafisheim abrite une centrale de distribution, ainsi que la plus grande boulangerie industrielle de Suisse. 

Pour chauffer notre boulangerie, nous utilisons des plaquettes de bois qui ont déjà fait leurs preuves, mais aussi des sous-produits de meunerie issus de notre minoterie Swissmill.