Les points de vente: un levier efficace en matière d’économies d’énergie

Nos points de vente sont responsables de plus des deux tiers de notre consommation d’énergie. L’effet de levier pour obtenir encore davantage d’efficacité énergétique y est particulièrement important; les innovations techniques nous aident à préserver les ressources.

Depuis 2007, nous respectons le standard Minergie pour toutes les nouvelles constructions et les rénovations de nos points de vente. Ces derniers consomment ainsi 20% d’électricité et 40% de chaleur en moins. Dans le cas des bâtiments qui ne nous appartiennent pas, nous appliquons les standards Minergie au niveau des installations du bâtiment. Jusqu’à présent, nous exploitons plus de 350 points de vente respectant le standard Minergie.

Un éclairage économique grâce aux LED

Lors de la construction et de la rénovation de nos supermarchés, nous équipons ces derniers d’éclairage LED: cette technologie nécessite en effet moitié moins de courant. Nos restaurants sont exclusivement éclairés par des LED depuis 2010. Nos logos sont eux aussi de plus en plus illuminés par des LED, ce qui permet de réaliser une économie annuelle de deux gigawattheures. Nous les éteignons la nuit de manière à économiser le courant et à minimiser la pollution lumineuse.

Chauffer et refroidir tout en économisant de l’énergie

Près de la moitié de la consommation électrique de nos points de vente est utilisée pour la réfrigération et la congélation de nos produits. Les moyens de réfrigération traditionnels continuent à avoir un impact important sur le climat. C’est pourquoi, depuis 2010, nous utilisons le CO2 comme moyen de réfrigération dans les installations fixes de nos magasins. Ces installations au CO2 modernes consomment un quart d’électricité en moins et leur influence sur le climat est 4’000 fois inférieure à celle des moyens de réfrigération classiques. Par ailleurs, nous utilisons la chaleur résiduelle des installations frigorifiques pour chauffer et préchauffer l’eau. Ce faisant, nous réduisons encore notre consommation en énergie.