12.02.2015
Engagement
Le Business Benchmark on Farm Animal Welfare (BBFAW) récompense Coop

Bien-être animal: Coop confirme sa première place mondiale

Le Business Benchmark on Farm Animal Welfare (BBFAW) a reconnu le vaste engagement de Coop en matière de bien-être animal: il lui a décerné la première place de son classement, qui regroupe 80 distributeurs du monde entier. De quoi inciter Coop, qui accorde une place centrale au bien-être animal dans la composition de son assortiment, à poursuivre sur sa lancée. Le groupe continuera donc inlassablement à s'engager dans ce domaine, comme il le fait depuis plus de dix ans en s'opposant à la vente de foie d'oies gavées, de cuisses de grenouilles et d'ailerons de requins, même s'il renonce ainsi délibérément à des millions de francs de chiffre d'affaires.

Le BBFAW a félicité Coop pour sa stratégie systématique et sans équivoque en faveur du bien-être animal. Il a tout particulièrement salué ses programmes d’élevage Naturafarm et sa volonté clairement affichée d'imposer aux fournisseurs étrangers les normes en vigueur en Suisse.

Coop, acteur engagé du bien-être animal depuis 35 ans
"Pour Coop, cette distinction est une motivation supplémentaire qui l'incite à continuer dans la même voie pour progresser davantage encore dans le domaine du bien-être animal", déclare Roland Frefel, responsable des Produits frais chez Coop. Début 2014, le groupe a par exemple commencé à tester une nouvelle race de poule dite "à deux fins". En effet, si autrefois, les femelles étaient élevées pour leurs œufs et les mâles pour leur chair, la situation est tout autre aujourd'hui: deux races de volailles sont élevées, l'une pour pondre une grande quantité de gros œufs, l'autre pour produire le plus de viande possible. Or, par nature, les poussins mâles des poules pondeuses ne produisent pas d'œufs; qui plus est, ils ne se prêtent pas non plus à la production de viande. Par conséquent, ils sont "triés" et tués à la naissance; en Suisse, quelque deux millions de poussins sont ainsi éliminés chaque année. Cette pratique soulève un problème éthique pour Coop, qui a donc lancé des essais sur le terrain pour trouver une solution permettant de préserver le bien-être des animaux. De même, depuis plus de 30 ans, Coop promeut l’élevage sous la mère, la forme d'élevage la plus adaptée aux besoins naturels des bovins, garantissant ainsi le bien-être des animaux. Plus de la moitié de la viande de bœuf vendue chez Coop provient de cette forme d’élevage. "Ces deux exemples parmi tant d’autres illustrent les exigences strictes que les pionniers que nous sommes en matière d’élevage adapté aux espèces observent depuis des années. Leur respect fait de nous le numéro un en termes de bien-être animal", déclare Roland Frefel.

Business Benchmark on Farm Animal Welfare (BBFAW)
Le Business Benchmark on Farm Animal Welfare (BBFAW) a été créé et financé par les organisations internationales de protection des animaux "Compassion in World Farming (Compassion)" et "The World Society for the Protection of Animals (WSPA)". Il évalue le bien-être animal dans les entreprises selon trois catégories: "innovation", "mise en œuvre interne" et "engagement de l'entreprise en matière de bien-être animal". Coop avait déjà obtenu la première place du classement du BBFAW en 2013. La même année, la Protection suisse des animaux (PSA) avait placé Coop en première position pour ses prestations en matière de protection des animaux.

Contacts

Denise Stadler, responsable du Service médias
Tél. +41 61 336 71 10

Ramón Gander, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 67

Urs Meier, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 39

Nadja Ruch, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 87