Acte n° 166: marque écologique depuis 26 ans, Oecoplan est maintenant recommandée par le WWF

Coop: 250 actes pour les hommes, les animaux et l'environnement

Sous le mot d'ordre "Des paroles aux actes", Coop a décidé de donner un aperçu des actions qu'elle entreprend pour soutenir le développement durable. Depuis plus de 25 ans, le groupe et ses partenaires s'engagent activement en faveur d’une consommation durable, de la protection de l'environnement et de la société. Dernier acte en date (n° 251): les ananas frais vendus dans les magasins Coop sont maintenant tous issus du commerce équitable. Cette initiative s'inscrit dans une série de plus de 250 actions énumérées sur le site www.des-paroles-aux-actes.ch, auxquelles d'autres viendront régulièrement s'ajouter. Depuis février, Coop intensifie également sa collaboration de longue date avec le WWF, et ce à plusieurs niveaux. Ainsi, les produits Oecoplan sont dès maintenant munis du logo WWF.

"C'est ici et maintenant que nous devons agir pour un avenir meilleur. Chez Coop, cette conviction guide nos actions depuis des décennies. Les plus de 250 actes énumérés sur notre site Internet montreront à nos clients l'étendue et la fermeté de notre engagement en faveur du développement durable à tous les niveaux de l'entreprise", explique Joos Sutter, président de la Direction générale de Coop. "Le mot d'ordre «Des paroles aux actes» nous pousse à en faire toujours plus pour les hommes, les animaux et la nature."

Dernier acte en date (n° 251): des ananas frais tous issus du commerce équitable
Partenaire de Fairtrade Max Havelaar depuis 1992, Coop s'engage en faveur d’une culture durable et d'un commerce équitable. Le label Fairtrade garantit de meilleures conditions de vie et de travail pour les ouvriers agricoles et les petits producteurs de fruits exotiques, par exemple. Depuis février, les ananas frais vendus chez Coop sont tous issus du commerce équitable, comme c'est déjà le cas de nombreux autres produits. "En ne proposant que des ananas Fairtrade, Coop franchit une étape décisive; à chaque fois que les consommateurs en achèteront un, ils soutiendront automatiquement le commerce équitable", explique Nadja Lang, directrice de la Fondation Max Havelaar (Suisse).

Développement de la collaboration avec le WWF
Depuis 2006, Coop collabore étroitement avec le WWF, dans le cadre d'un partenariat dont sont issus de nombreux projets concrets ou "actes". Ainsi, Coop, qui est membre fondateur du WWF Seafood Group, a notamment fait passer la part de poissons et fruits de mer issus de sources durables à plus de 99% dans ses magasins. "A partir de cette année, nous allons intensifier notre partenariat avec le WWF à différents niveaux", déclare Joos Sutter. Et Thomas Vellacott, CEO du WWF, de préciser: "Nous avons pour objectif de rendre la consommation plus durable. Coop Oecoplan est un label qui offre une alternative écologique aux produits conventionnels dans le secteur non alimentaire. Il contribue de façon décisive à promouvoir le développement durable; c'est la raison pour laquelle nous le recommandons." Les articles Oecoplan répondent à des normes environnementales strictes, comme celles du FSC ou de l'Ange bleu. Les articles en papier et les produits d'hygiène sont issus d'une exploitation durable de la forêt ou fabriqués à partir de fibres recyclées. Les plantes de marque propre portent le Bourgeon de Bio Suisse; quant aux appareils électriques et aux lampes, ils sont munis du label Topten, gage d'efficacité énergétique.

Coop, pionnière du développement durable
Coop, depuis toujours pionnière en matière de développement durable, n'a eu de cesse de faire évoluer son offre en conséquence. Il y a 26 ans, elle a lancé sa première marque propre durable, Coop Oecoplan. Cinq ans plus tard, la première marque bio du commerce de détail suisse – Coop Naturaplan – est arrivée sur le marché. Naturaplan est aujourd'hui la marque bio la plus célèbre de Suisse et celle qui rencontre le plus de succès: avec ses produits bio, Coop réalise un chiffre d’affaires d'environ 1,1 milliard de francs. Cette année, la marque Coop Naturaline, qui comprend des textiles en coton bio issus du commerce équitable, fête ses 20 années d'existence. En 2014, les marques propres et labels de qualité durables se sont maintenus à un niveau élevé: le chiffre d'affaires net réalisé dans l’ensemble du groupe s'élève à environ 2,3 milliards de francs.

Objectifs en matière de CO2: Coop est en bonne voie
En matière de protection du climat également, Coop a toujours eu une longueur d'avance. En 2008, elle s'est fixé comme objectif de parvenir à un bilan CO2 neutre d’ici à 2023 pour la Maison Coop. Depuis, elle a réduit ses émissions annuelles de 21,6% en chiffres absolus. Diverses actions sont menées dans ce domaine, dont voici quelques exemples: "Les magasins nouvellement construits ou rénovés répondent à la norme Minergie; ils sont équipés d'éclairages à LED et utilisent le CO2 comme fluide frigorigène", explique Joos Sutter. Chaque fois que c'est possible, Coop mise sur le transport ferroviaire de ses marchandises; dans ses camions, elle utilise des carburants écologiques tels que le biodiesel, le biogas ou l'électricité provenant d’énergies renouvelables.

Formation et engagement social
Coop s'investit également dans le domaine social. "L'acte n° 112 me tient particulièrement à cœur: Coop propose quelque 3000 places d'apprentissage dans 29 métiers différents. A l'issue de leur formation, deux tiers des apprentis trouvent un poste fixe chez Coop, avec de très bonnes perspectives d'évolution
professionnelle", déclare Joos Sutter. Par ailleurs, depuis 2005, Coop fait don d'une grande quantité de denrées alimentaires parfaitement propres à la consommation, mais qui ne peuvent plus être vendues, aux œuvres sociales "Table Suisse" et "Table couvre-toi". Les deux organismes distribuent les produits à des institutions sociales ou directement aux personnes touchées par la pauvreté. Chaque année, Coop leur cède ainsi 2500 tonnes de denrées alimentaires; elle leur octroie en outre un soutien financier de 400 000 francs.

Contacts

Denise Stadler, responsable du Service médias
Tél. +41 61 336 71 10

Ramón Gander, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 67

Urs Meier, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 39

Nadja Ruch, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 87