Une fois de plus, Coop fait œuvre de pionnier dans la protection des animaux et de l'environnement

Coop propose l'assortiment de poissons le plus durable de Suisse

Désormais, les poissons et les fruits de mer frais et surgelés vendus chez Coop sont tous issus de sources durables, une première dans le commerce de détail suisse. Pour cela, Coop a supprimé de son assortiment une demi-douzaine de poissons jugés «non recommandables» par le WWF, tels que le loup de mer et le merlan d'Atlantique Nord-Est. Cette mesure est le résultat concret du partenariat stratégique que Coop mène avec le WWF depuis le début de l'année.

En tant que membre fondateur du WWF Seafood Group, Coop soumet chaque année son assortiment de poissons et de fruits de mer à l'examen du WWF, et ce depuis longtemps. Ainsi, l'offre a été progressivement modifiée au cours des dernières années pour répondre toujours mieux aux critères du développement durable. Coop vient maintenant de supprimer de ses rayons les derniers poissons et fruits de mer frais et surgelés jugés «non recommandables» par le WWF, ce qui signifie que son assortiment dans ce domaine est désormais issu à 100% de sources durables. Les poissons que Coop a décidé de ne plus vendre sont les suivants:

  • le rouget-barbet (Atlantique Nord-Est)
  • le loup de mer (Atlantique Nord-Est)
  • le merlan (Atlantique Nord-Est)
  • la baudroie/lotte* (golfe de Gascogne)
  • le joël (mer Méditerranée)
  • les crevettes Heterocarpus reedi (crevettes des mers froides provenant du Chili)

Dorénavant, les poissons et les fruits de mer frais et surgelés vendus chez Coop sont tous considérés par le WWF comme «recommandables» ou «acceptables» pour la consommation.

En Suisse comme dans d'autres pays, la consommation de poisson augmente
La consommation de poisson et de fruits de mer ne cesse d'augmenter partout dans le monde. Et pour cause: ces aliments sont à la fois pauvres en graisses et riches en protéines, en sels minéraux et en vitamines. Mais malheureusement, qui dit hausse de la demande, dit surpêche. L'année passée, la consommation moyenne de poisson et de fruits de mer en Suisse a dépassé neuf kilos par personne, un record. Comme l'explique Roland Frefel, responsable des produits frais chez Coop: «C'est un fait, le poisson et les fruits de mer sont très demandés. Supprimer d'autres espèces de notre assortiment était une mesure logique à mes yeux. Certes, nous perdons ainsi une partie de notre chiffre d'affaires, mais c'est ça, notre philosophie des paroles aux actes».

Un assortiment revu en permanence depuis l'année 2000
Depuis plus de quatorze ans, Coop ne cesse d'élargir dans son assortiment la part des poissons et fruits de mer issus d'une production durable. Cela fait déjà quelque temps, par exemple, que Coop ne vend plus de requin ni de thon rouge, et que le détaillant ne propose plus que du caviar et de l'esturgeon provenant des élevages durables de la Maison tropicale de Frutigen.

Pour en savoir plus: www.des-paroles-aux-actes.ch/174.

* Coop ne propose plus que de la lotte du Cap d'Afrique du Sud et de la baudroie/lotte d'Islande issue d'une pêche durable.

L'avis du WWF

Aujourd'hui, 90% des ressources halieutiques sont surexploitées ou à la limite de la surexploitation, une situation que l'on peut qualifier de dramatique. Dans ce contexte, le WWF se réjouit de l'engagement de Coop, comme le confirmeMariann Breu, spécialiste des poissons au WWF Suisse:

«La démarche de Coop mérite d'être saluée. Remanier ainsi son assortiment en choisissant de ne plus vendre certaines espèces qui sont menacées ou pour lesquelles aucune alternative n'existe est une mesure très importante pour le développement durable, dont nous ne pouvons que féliciter Coop.»

Bâle, le 28 avril 2015

Contacts

Denise Stadler, responsable du Service médias
Tél. +41 61 336 71 10

Ramón Gander, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 67

Urs Meier, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 39

Nadja Ruch, porte-parole
Tél. +41 61 336 71 87