Etiquetage des allergènes

La législation sur la déclaration des allergènes est claire.

Les allergènes soumis à déclaration ou les ingrédients qui en sont issus doivent être clairement mentionnés dans la liste des ingrédients. Cela vaut aussi pour les ingrédients composés, comme les mélanges d'épices, mais aussi les additifs. Les allergènes contenus dans le produit sont déclarés dans la composition: par ex. «condiment en poudre (avec céleri et blé)» ou «émulsifiant (E 322 [de soja])». En Suisse, en cas de possible contamination involontaire par un allergène soumis à déclaration de plus d'un gramme par kilogramme de produit, la mention «Peut contenir des traces de …» doit être apposée sur l'emballage. 

Les allergènes suivants sont soumis à déclaration et doivent toujours être indiqués dans la liste des ingrédients indépendamment de leur quantité:

  • les céréales contenant du gluten (à savoir blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs souches hybridées) et produits dérivés
  • les crustacés et produits dérivés
  • les œufs et produits dérivés
  • le poisson et produits dérivés
  • les arachides et produits dérivés
  • les fèves de soja et produits dérivés
  • le lait et les produits dérivés (y compris le lactose)
  • les fruits à coque (noix): amandes, noisettes, noix, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches, noix de macadamia et noix du Queensland et produits dérivés
  • le céleri et produits dérivés
  • la moutarde et produits dérivés
  • les graines de sésame et produits dérivés
  • l'anhydride sulfureux et les sulfites en concentrations supérieures à 10 mg/kg ou 10 mg/l (SO)²
  • le lupin et produits dérivés
  • les mollusques et produits dérivés