Projets Naturaplan

Nandan Singh, producteur de riz indien bio Naturaplan pour la Suisse

En Suisse, on trouve du riz Naturaplan bio et équitable dans tous les magasins Coop. Mais au fond, à quoi ressemble la production sur place? Nous avons cherché à le savoir avec la famille Singh, au pied de l'Himalaya, où le commerce équitable a un impact sur le quotidien des femmes et des hommes.

Le riz, un moyen de subsistance

Nandan Singh, producteur de riz indien bio
Les canaux assurent la bonne irrigation des rizières

A l'aube, un nuage de brouillard plane encore sur les rizières verdoyantes. C'est dans une cabane située sur un versant à 2000 mètres de hauteur que vit le producteur de riz Nandan Singh avec sa grande famille. Au-dessus du feu sont suspendues différentes casseroles: comme souvent, pour le petit-déjeuner, le riz s'accompagne d'un curry de lentilles et d'un pain galette.

«Pour nous, le riz, c'est la vie», déclarent d'une seule voix tous les membres de la famille pendant le repas. La production de riz est la principale source de revenus de la région et la famille Singh en vit, elle aussi. En 2011, les agriculteurs de la région de Nainital se sont convertis à la culture bio du riz. Coop les a soutenus pendant la dure période de transition, aux côtés de Reismühle Brunnen – qui appartient à Coop – et de l'organisation humanitaire Helvetas.

Les produits chimiques ont provoqué beaucoup de dégâts, aussi bien sur notre santé que sur nos terres et nos animaux.

Nandan Singh

Nandan Singh participe aussi au projet bio, après avoir utilisé des produits chimiques – chose qu'il avoue presque en s'excusant. Il poursuit en expliquant que ces derniers ont causé beaucoup de dégâts sur sa santé, ses terres et ses animaux. Et pourtant, le cultivateur est solide et plein d'énergie, comme le souligne sa silhouette nerveuse.

La culture bio, des efforts de tous les instants

Nandan Singh, producteur de riz indien bio
Nandan Singh, cultivateur de riz bio

Cette endurance et cette forme, Nandan Singh en fait la démonstration tous les jours au travail: il désherbe les champs à la main ou à l'aide d'un outil simple. Les champs sont ensuite fertilisés avec du fumier et du compost, et des pièges sont installés pour les protéger des insectes nuisibles. En riziculture irriguée, pendant la mousson, il faut en plus surveiller les canaux, où s'évacue l'excès d'eau. Lorsque la saison sèche revient, l'eau est acheminée du fleuve aux champs. Pour toutes ces mesures, Nandan Singh et les autres agriculteurs locaux sont conseillés par les membres d'Helvetas et suivent régulièrement des formations complémentaires.

De nombreux changements pour une vie meilleure

Nandan Singh, producteur de riz indien bio
Rizières à Nainital

Les efforts de Nandan Singh sont récompensés par une récolte importante et qualitative. De plus, les techniques agricoles alternatives lui permettent de faire considérablement baisser sa consommation d'eau. Outre le riz, le paysan cultive depuis peu des légumes, des pommes de terre et des légumineuses, ce qui lui assure une meilleure autosuffisance et améliore la fertilité des sols à travers la rotation des cultures. Les moulins à riz locaux ont même été équipés pour répondre aux directives de Bio Suisse, pour que le riz bio puisse être directement livré en Suisse. Les directives qui régissent le commerce équitable Max Havelaar garantissent aux producteurs de l'Etat d'Uttarakhand des prix équitables, en plus de la prime pour la qualité bio. Les paysans sont donc directement liés aux consommateurs et touchent plus de bénéfices.

Des investissements dans l'avenir

Nandan Singh, producteur de riz indien bio
Réunion entre riziculteurs et rizicultrices bio

La coopérative qui regroupe les agriculteurs reçoit en plus une prime dans le cadre du commerce équitable. Cette année, ses membres vont voter pour décider si elle investit dans de nouvelles machines agricoles ou dans l'extension du système de canaux. Quelle que soit l'issue de cette discussion, la communauté de Singh est heureuse d'avoir un partenaire fiable à ses côtés en travaillant avec Reismühle Brunnen, qui lui assure des perspectives durables et équitables. Les consommateurs suisses sont eux aussi acteurs de ce partenariat: lorsqu'ils font le choix d'acheter du riz bio, ils renforcent l'agriculture bio et le commerce équitable, pourvoyant aux moyens de subsistance de familles comme celle de Nandan Singh.