Intolérance ou allergie?

Quelles sont les différences entre une allergie et une intolérance alimentaire? Où peut-on trouver des informations et passer des tests de dépistage? Nous vous donnons les clés pour mieux comprendre et traiter ces affections!


Intolérances

Les allergies et les intolérances sont deux troubles bien différents. L’intolérance alimentaire implique le métabolisme, mais pas le système immunitaire: elle est due à un dysfonctionnement de l’organisme, qui n’est pas capable de digérer un aliment en particulier. Les personnes qui souffrent de cette maladie ne possèdent pas suffisamment d’enzymes pour dégrader le lactose, le fructose ou encore l’histamine.

Diagnostiquer une intolérance alimentaire
Il peut être difficile de prouver une intolérance alimentaire. En fonction de l'intolérance suspectée, on peut effectuer certains tests permettant d'établir un diagnostic (p. ex. un test respiratoire en cas d'intolérance au lactose). Certaines intolérances ne peuvent être détectées par un test; on préconise alors de bannir l'aliment suspecté pendant une période donnée, afin de voir si l’état de santé général s’améliore.

Produits Coop: des ingrédients
allergènes clairement signalés

Coop déclare les allergènes dans un champ séparé, comme indiqué par la législation. Cela permet aux consommateurs de trouver rapidement l'information concernant les allergies et les intolérances alimentaires. L'info allergies (en vert) se trouve toujours au-dessus ou en dessous des valeurs nutritionnelles au verso ou sur les côtés de l'emballage Coop.

Etiquetage des allergènes

Les substances allergènes doivent être mentionnées clairement dans la liste des ingrédients figurant sur l'emballage, conformément à l'ordonnance sur l'étiquetage et la publicité des denrées alimentaires (OEDAI) au sens de la loi suisse. Elles doivent être indiquées systématiquement, même si elles ne sont présentes qu'en faibles quantités. Les allergènes soumis à déclaration sont définis comme étant des substances et des ingrédients susceptibles de provoquer des allergies, et, chez les personnes intolérantes, des réactions indésirables pouvant être très graves.

Si un contact accidentel avec une certaine quantité de substances allergènes soumises à déclaration (en général 1 g/kg) est considéré comme possible, la mention "peut contenir des traces de..." doit apparaître sur l’emballage.

Les ingrédients figurant dans la liste ci-dessous ainsi que leurs dérivés doivent toujours être déclarés sur l'étiquette du produit.

Allergènes soumis à déclaration:

  • Céréales contenant du gluten (froment, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut)
  • Lait (y compris le lactose = sucre de lait)
  • Œufs
  • Poisson, crustacés, mollusques
  • Soja, arachides, sésame
  • Céleri, moutarde, lupin
  • Dioxyde de soufre (SO2) et sulfites en cas de concentration supérieure à 10 mg/kg ou 10 mg/l
  • Fruits à coque (noix): amandes, noisettes, noix, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches et noix de macadamia

Allergies

Dans le cas d'une réaction allergique à un aliment, le système immunitaire produit des anticorps en réponse à la présence dans l’organisme d’une substance végétale ou animale jugée - à tort - nocive. Il est possible d'être allergique à n'importe quelle substance, mais les allergies ne sont généralement pas les mêmes aux différents âges de la vie. Si les allergies au lait de vache et aux œufs de poule sont fréquentes chez les petits, elles disparaissent la plupart du temps durant l’enfance; les adultes, quant à eux, réagissent le plus souvent aux pommes, aux kiwis, au céleri, aux carottes et aux fruits oléagineux.

Des quantités même très faibles d'un allergène peuvent provoquer des symptômes plus ou moins graves tels que démangeaisons, irritations ou gonflements cutanés, mais également des problèmes respiratoires et des troubles intestinaux (diarrhées, ballonnements ou vomissements). Pour échapper à ces réactions allergiques, il est indispensable de bannir l'aliment mis en cause.

Diagnostiquer une allergie
Lorsque l'on suspecte une allergie, il est fortement conseillé de consulter un allergologue, qui pourra décider des examens nécessaires pour poser un diagnostic. Il pourra ainsi procéder à différents tests permettant d'identifier ou d'exclure un allergène spécifique. On distingue trois types de tests: le test cutané, le test sanguin et le test de provocation.

Test cutané: on dépose une goutte de l'allergène suspecté sur l'avant-bras, on l'introduit avec une petite pointe pour qu'il entre en contact avec les cellules de la peau, puis on attend 20 minutes; une réaction allergique positive provoque une rougeur ressemblant à une piqûre de moustique. Si l'on suspecte une allergie de contact, on applique un patch test contenant de faibles quantités d'allergène sur la peau du dos; un eczéma de contact apparaît 1 ou 2 jours plus tard si l'allergie est avérée.

Test sanguin: il est effectué en laboratoire. Si les analystes décèlent une présence anormalement élevée d'anticorps IgG ou IgE, l'allergie est prouvée.

Test de provocation: il est réalisé par un médecin spécialisé. Ce test consiste à reproduire les symptômes de l'allergie en mettant le patient en contact avec l'allergène (par voie orale ou respiratoire, par exemple).

Allergies croisées
L’allergie croisée correspond à la coexistence chez un individu de deux allergies à des substances ayant une structure totalement ou partiellement identique. Les principales allergies croisées sont décrites entre différents pollens, entre pollens et aliments (pollens de bouleau et pommes, par exemple), entre latex et aliments ou encore entre aliments.
Les symptômes des allergies croisées se limitent généralement à des démangeaisons, à une sensation de bouche pâteuse ou de gorge irritée ou encore au gonflement de la bouche et des lèvres. Les réactions indésirables pouvant entraîner la mort sont très rares.



Ne manquez pas notre newsletter trimestrielle sur l'alimentation, le plaisir à table et les aliments!


Nos marques propres et labels pour une alimentation saine et savoureuse


Les informations et recommandations qui figurent sur cette page sont fournies par des spécialistes. Elles sont données à titre purement indicatif, sans engagement de notre part. Nous déclinons toute responsabilité, notamment quant aux conséquences d'une éventuelle mise en application des conseils et autres informations fournis. Aucun rapport contractuel ne saurait découler des informations contenues sur cette page.