Qu’atteignons-nous par le biais de nos campagnes?

Nous organisons régulièrement des campagnes sur des thèmes qui nous tiennent à cœur et pour lesquels nous pensons pouvoir faire bouger les choses.

Ainsi, depuis 1994, nous sensibilisons le public au thème des violences domestiques et collectons de l'argent pour cette cause. Ces 7 dernières années, nous avons ainsi pu reverser plus de 4 millions de livres (1) à des partenaires sur place, qui réalisent un travail préventif et offrent soutien et protection aux victimes.

Le grand point fort de cette campagne a été une marche avec pétition organisée à Séoul, en Corée du Sud, suite à laquelle le gouvernement a revu à la hausse les fonds alloués aux refuges pour les victimes et financé un programme de formation à l'intention des policiers. En Suisse, nous avons thématisé le sujet dans les salles de classe en finançant la création d'un site web sur le thème des violences domestiques.
Depuis 1993, nous menons aussi des campagnes sur le virus HIV et le sida pour sensibiliser le public à la maladie et lever les tabous dans ce domaine. Ces deux dernières années, nous avons pu verser 1,8 millions de livres (2) à l'organisation "Staying Alive Foundation", qui a créé un projet de sensibilisation des jeunes particulièrement exposés au virus.

Une autre de nos priorités est le trafic d’êtres humains. La campagne actuelle sur le trafic des mineurs a pour but de porter le problème au grand jour, de trouver des fonds et d'offrir un soutien aux personnes concernées et aux groupes à risque.

The Body Shop restera toujours fidèle à son engagement en faveur des droits fondamentaux de l'homme et de la protection de l'environnement.

Pour en savoir plus sur notre campagne "Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles", rendez-vous sur www.thebodyshop.com/stop.