historique de nos campagnes

En 1985, durant sa première année comme entreprise publique, The Body Shop a sponsorisé des affiches pour Greenpeace. Une année plus tard, l’entreprise a monté son propre département environnemental. En 1986, The Body Shop a mené sa première grande campagne en vitrine « Save the Whale » en collaboration avec Greenpeace.

En 1990, la fondation The Body Shop a été créée, une organisation de bienfaisance qui finance des projets de protection des droits humains et de l’environnement.

En 1993, The Body Shop a lancé une grande campagne internationale qui a suscité l’intérêt des médias dans le monde entier. La campagne était consacrée au peuple des Ogoni et à leur leader Ken Saro-Wiwa persécutés pour avoir protesté contre l’exploitation de leur espace vital par le groupe pétrolier Shell et la dictature nigériane.

La campagne contre les tests sur les animaux fut l’un des plus grands succès. En 1998, elle a abouti à une interdiction des tests sur les animaux dans l’industrie des cosmétiques en Grande-Bretagne. En outre, nous avons remis à l’UE en 1996 l’une des plus longues pétitions (avec quatre millions de signatures) dans l’histoire du combat contre l’expérimentation animale.

En 1995 et 1997, les rapports The Body Shop Values Reports ont été qualifiés de pionniers par le Département Environnement et Durabilité des Nations Unies et ils ont occupés les premiers rangs parmi les rapports environnementaux d’entreprises internationales.

A l’occasion du 50ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, The Body Shop a lancé une campagne avec Amnesty International pour attirer l’attention sur les souffrances des défendeurs des droits de l’homme dans le monde entier. Les clientes et clients du monde entier étaient invités à „laisser leur empreinte pour les droits de l’homme“. Trois millions de personnes ont soutenu cette campagne par leur signature et en ont fait un grand succès.

En 2002, The Body Shop a mis sur pied une campagne internationale avec Greenpeace pour promouvoir les énergies renouvelables. Cette campagne a été couronnée par la remise d’une pétition signée par plus de 6 millions de clients à l’occasion du Sommet Mondial sur le Développement Durable à Johannesburg. Nous poursuivons notre engagement et continuons à défendre nos valeurs en investissant dans le développement d’énergies renouvelables, en finançant des projets d’économie d’énergie dans les pays en voie de développement et en intégrant des plastiques recyclés dans nos emballages.

En 2003, The Body Shop démarre une campagne mondiale contre la violence domestique. Depuis près de dix ans, nous nous consacrons à ce thème en organisant des activités dans de nombreux pays. La campagne a pour but de sensibiliser le public à ce sujet, de collecter de l’argent pour soutenir les associations qui aident les victimes de la violence domestique. Par ailleurs, nous souhaitons assurer que les clientes et employées soient informées sur les services d’entraide et d’assistance.

Dans le cadre de la campagne contre la violence domestique, The Body Shop conclut, également en 2006, un partenariat avec l’UNICEF et le United Nations Secretary-General’s Study on Violence Against Children. Par ailleurs, l’entreprise mandate une étude pour évaluer les répercussions de la violence domestique sur les enfants.

En 2007, The Body Shop lance en partenariat avec MTV une campagne de prévention de grande envergure. L’objectif de cette campagne multimédia: sensibiliser les jeunes au danger du VIH et du SIDA. The Body Shop organise des activités dans les boutiques, vend des produits pour collecter de l’argent et participe à des soirées et événements. La campagne est diffusée sur les chaînes de télévison de MTV, sur ses sites Internet et services à large bande. L’argent collecté est versé à la fondation Staying Alive qui soutient des projets innovateurs de jeunes gens dans le monde entier qui luttent contre la propagation du VIH et du SIDA.

En août 2008, The Body Shop lance une nouvelle campagne contre la violence domestique. L’argent collecté et issu de la vente des soins pour les lèvres au beurre de karité dans les boutiques The Body Shop Suisse est versé à l’Association suisse de Protection de l’Enfant et à l’Organisation faîtière des foyers d’accueil pour femmes.

Au printemps 2009, The Body Shop & MTV ont lancé une nouvelle campagne contre la propagation du VIH et du SIDA. Chaque jour, 3000 jeunes sont contaminés par le VIH. La grande majorité des nouvelles infections touchent la tranche d’âge entre 15 et 24 ans. La recette de la vente des Beurres pour les Lèvres Tentation est versée à la Fondation Staying Alive pour soutenir leurs campagnes de prévention et de sensibilisation auprès de jeunes du monde entier.

En août 2009, The Body Shop ouvre un nouveau chapitre dans l‘histoire de ses campagnes. Avec nos partenaires, nous souhaitons mettre un terme au trafic des mineurs à des fi ns sexuelles. Chaque année, environ 1,2 million* d’enfants et de jeunes sont victimes du trafic à des fi ns sexuelles. Mais malgré ces proportions alarmantes, le grand public n’accorde que peu d’attention à ce drame. *UNICEF UK, 2007