Stop à la violence domestique

Une femme sur trois est victime de violence physique ou psychique au cours de sa vie. **

Sur la carte interactive vous trouvez des adresses d'organisations d'aide.

Les études mandatées par The Body Shop ont révélé l'importance de l'amitié, car 59% des femmes indiquent qu'en cas de violence domestique elles se confieraient d'abord à une amie. Seule une petite minorité des femmes s'adresserait aux autorités, p.ex. à la police (21%) ou à des organisations d'aide (14%).*

Une femme sur trois, indépendamment de sa culture et de son style de vie, est victime de violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie. **
Par notre campagne, nous aspirons à encourager les victimes à se confier à une amie. The Body Shop souhaite réaliser un travail d’information permettant aux femmes de fournir un soutien et une aide pratique en cas de besoin.

Dans le cadre de la campagne, nous avons lancé, en août 2008, un duo de baumes pour les lèvres, le Shea Lip Care Duo.
En achetant un de ces Shea Lipcare Duo proposés en édition limitée, vous rejoignez la lutte contre la violence domestique, car la recette intégrale est versée à l'Organisation faîtière des foyers d'accueil pour femmes et à l'Association suisse pour la Protection de l'Enfant - Vous aidez ainsi des femmes en Suisse qui, dans la période la plus difficile de leur vie, n'ont peut-être pas la chance de pouvoir compter sur une amie telle que vous.

Pourquoi faisons-nous campagne contre la violence domestique?
La violence domestique est omniprésente. Une femme sur trois dans le monde est battue, forcée à avoir des rapports sexuels ou victime d'autres maltraitances.
Souvent par leur compagnon ou un proche.

Avec créativité contre la violence domestique:
Des élèves de toute la Suisse ont créé des badges en rapport avec les thèmes amitié et confiance.
Badges

Une campagne d’envergure mondiale
En 2006, la campagne a atteint 47 marchés dans le monde entier. En 2008, le nombre de pays soutenant la campagne s’élevait déjà à 56. Depuis le lancement de la toute première campagne, nous avons collecté 4 millions de CHF dans le monde entier. Cet argent joue un rôle décisif dans la lutte contre la violence domestique. Mais ce n’est pas tout. Notre campagne a également contribué à atteindre d'autres objectifs tels que de nouveaux projets de loi et la sensibilisation du public dans le but d’engendrer un changement de comportement.

Ensemble, nous pouvons faire bouger les choses. Nous vous remercions de votre soutien.

Cliquez ici pour consulter le rapport publié en 2006 par UNICEF (uniquement en anglais). Behind Closed Doors – les répercussions de la violence domestique sur les enfants

*Etude réalisée par IPSOS MORI pour le compte de The Body Shop International
** Selon UNIFEM, le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme.