Les tiques vectrices de pathologies graves

Tableau synoptique de la meningo-encéphalite (MET) et de la maladie de Lyme

  MET Mal. de Lyme
Agent pathogène Virus de la MET (TBEV, Tick Born Encephalitis Virus) Bactérie Borrelia burgdorferi
Réservoir Glandes salivaires Intestin
Transmission Au moment de la piqûre De 12 à 24 h env. après la piqûre
Période d’incubation 1–2 semaine De quelques jours à quelques semaines
Dissémination en Suisse Surtout dans les zones à haut risque (voir carte p. 6), en dessous de 1500 m Partout en Suisse, en dessous de 1500 m
Taux de tiques infectées 1% 5–30%
Nombre de cas déclarés par an en Suisse 100–250 env. entre 6’000 et 12’000
Traitement Aucun Antibiotique
Vaccination Oui Rappel recommandé tous les 10 ans (OFSP) Non
Immunité A vie chez les patients ayant développé la maladie Recontamination possible
Développement de la maladie 1. Grippe estivale 2. Manifestations: – Méningite (45%) – Méningo-encéphalite (41%) – Myélite (14%) 1. Infection locale 2. Généralisation 3. Infection des organes
Organes touchés Système nerveux Peau, articulations, muscles, système nerveux, coeur
Séquelles Séquelles irréversibles dans 5 à 20% des cas. Maladie mortelle dans 1 à 2% des cas Séquelles possibles

Partager:
Share Share Share Share