Toutes les news
12.07.2018

Moins de plastique grâce au papier à base d'herbe

La mise au point d'un papier composé à 40 % d'herbe marque une première étape clé dans la réduction du plastique dans les emballages. La fabrication du papier à base d'herbe nécessite jusqu'à 40 % d'énergie de moins que celle des matériaux d'emballage traditionnels – et ce n'est qu'un début!

Depuis le 4 avril dernier, les pommes bio Naturaplan vendues en Suisse orientale, dans le Nord-Ouest de la Suisse, en Suisse centrale et dans la région de Zurich sont proposées dans un nouvel emballage en papier à base d'herbe. Composé d'un mélange d'herbe séchée et de cellulose de bois issu de forêts certifiées FSC, cet emballage se recycle comme le carton. Sa fabrication permet d'économiser non seulement jusqu'à 40 % d'énergie par rapport à celle des emballages entièrement à base de cellulose de bois, mais aussi de grandes quantités d'eau.

Les prairies: un biotope pour la faune et la flore

L'herbe entrant dans la composition de cet emballage provient en grande partie de surfaces de compensation écologique, où elle pousse naturellement, sans utilisation d'engrais. L'herbe et les plantes ne sont coupées que deux fois par an pour leur permettre de produire des graines. Trop longue, l'herbe n'est pas adaptée à l'alimentation animale; en revanche, elle convient parfaitement à la fabrication de papier d'herbe. Les prairies sont donc à la fois un biotope important pour la faune et la flore, et la source d'une précieuse matière première.

Un grand pas vers la réduction du plastique

L'emballage en papier à base d'herbe est le fruit d'un projet mené depuis plusieurs années et constitue un premier jalon sur la voie de la réduction du plastique dans les emballages de nos fruits et légumes bio. D'autres solutions sont à l'étude, et de nouvelles mesures seront introduites à l'automne pour réduire les emballages et la quantité de plastique.

En savoir plus sur la réduction du plastique

Plus d’actes relatifs à ce thème

Découvrir tous les actes