Découvrir des projets durables à l'autre bout du monde pour «Des paroles aux actes - Stories».

Nos Scouts se présentent

Nous avons reçu de nombreuses candidatures, un grand merci à tous! Le choix n'a pas été facile, mais nous avons maintenant nos cinq Scouts. Avant de relater leur expérience pour «Des paroles aux actes – Stories», ils nous parlent un peu d'eux. Découvrez le portrait de ces jeunes aventuriers.

Je m’appelle Annina Brühwiler, j’habite à Zurich et j’ai 26 ans

Annina Brühwiler, Scout pour «Des paroles aux actes – Stories»

Avant et pendant mes études en journalisme et en communication organisationnelle, j'ai été animatrice radio, puis j'ai travaillé comme chargée de communication dans une agence de conseil. Quand je ne suis pas occupée à travailler, je passe la majeure partie de mon temps libre sur mon longboard ou mon skateboard, au sommet des cols ou dans des bowls, et il m'arrive aussi d'animer des workshops Gorilla. Vous l'aurez compris, je ne tiens pas en place!


Pourquoi le développement durable me tient à cœur

Comme la plupart des gens, je présume, dans 20 ans, j'aimerais pouvoir profiter de la biodiversité, emplir mes poumons d'air frais, boire l'eau du robinet, manger des pommes juteuses, faire bronzette et barboter sur des plages propres. Et, naturellement, je veux que les générations futures puissent faire de même.

Les générations futures doivent, elles aussi, pouvoir profiter de la biodiversité.

Annina

Je m’appelle Edoardo Nerboni, j’habite à Lugano et j’ai 20 ans

Edoardo Nerboni, Scout pour «Des paroles aux actes – Stories»

Je suis passionné de cinéma. Raconter une histoire en images, ça a quelque chose de fascinant. Je me laisse chaque fois prendre au jeu. J'ai étudié ma passion, le cinéma, et après deux ans passés au CISA (Conservatorio Internazionale di Scienze Audiovisive di Locarno), je réalise à présent des vidéos et suis à la recherche de nouvelles expériences. Voyager aux quatre coins du monde me rend plus fort; dans ma vie, j'ai eu l'occasion de vadrouiller dans pas mal de pays. Lorsque j'ai une journée de congé, j'essaye de découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles cultures pour vivre des expériences nouvelles et excitantes.

Pourquoi le développement durable me tient à cœur

Notre planète est un dépotoir à ordures, à plastique et à déchets, qui polluent la mer. Nous avons le pouvoir de changer les choses. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés: il est de notre devoir d'agir et de commencer à faire bouger les choses. Protéger l'environnement, respecter et promouvoir le travail d'autrui: voilà ce que nous devons faire pour vivre en paix avec notre planète.

Nous devons faire quelque chose contre la pollution, respecter et promouvoir le travail d'autrui.

Edoardo

Je m’appelle Leda Tiemy De Freitas Watanabe, j’habite à Lausanne et j’ai 25 ans

Leda Themy De Freitas Watanabe, Scout pour «Des paroles aux actes – Stories»

Je travaille dans un bar en attendant de commencer mon Master au mois de septembre et suis récemment devenue membre de l’association « Brésil de Demain ».* Originaire de Salvador de Bahia (Brésil), je vis en Suisse depuis l’âge de dix ans.

Pourquoi le développement durable me tient à coeur

Mon enfance dans les quartiers défavorisés du Brésil m’a donné la force et la volonté de lutter contre les inégalités territoriales, ce qui m’a amenée à faire un Bachelor en géographie et environnement et de poursuivre avec un Master en développement territorial des pays du Sud. Selon moi, un engagement respectueux envers les êtres humains et la nature, est une preuve que les deux peuvent vivre en symbiose. La seule façon d’assurer la durabilité de notre modèle social.

* Fondée en 1995, Brésil de Demain est une organisation à but non lucratif dont l'objectif est d'améliorer les conditions de vie de la population brésilienne défavorisée.

Je suis contre les disparités territoriales et pour une gestion responsable de l'environnement et des êtres humains.

Leda

Je m’appelle Nicolas Döbelin, j’habite à Bâle et j’ai 25 ans

Nicolas Döbelin, Scout pour «Des paroles aux actes – Stories»

J'étudie la production multimédia à Berne afin de pouvoir vivre de ma passion pour le tournage et le montage. Pendant mon temps libre, je travaille en tant qu’entraîneur de hip-hop et me produis aussi sur scène de temps en temps.

Pourquoi le développement durable me tient à cœur

Si nous voulons assurer l'avenir des générations futures, nous devons traiter notre environnement et nos semblables avec égard et respect. C'est pourquoi j'attache une grande importance à la durabilité dans ma vie. Parce que je veux aussi que mes enfants puissent grandir sur une planète propre.

Pour assurer l'avenir, nous devons traiter notre environnement et nos semblables avec égard et respect.

Nicolas

Je m’appelle Veronica Gualdani, j’habite à Lugano et j’ai 21 ans

Veronica Gueldani, Scout pour «Des paroles aux actes – Stories»

J'étudie les langues appliquées et suis actuellement en stage dans une agence web de conseil. J'adore les langues, la communication et tout ce qui touche aux réseaux sociaux. Je suis passionnée de photographie: j'aime capturer des moments uniques, saisir une émotion, une expression. Instagram et Pinterest sont mes deux plateformes en ligne favorites.
Ce que j'aime par-dessus tout, c'est voyager, mais j'aime aussi la mode, le tennis, les livres, les séries télévisées et les animaux (surtout mes 2 chats).

Pourquoi le développement durable me tient à cœur

Le développement durable est important pour moi, parce que c'est le seul moyen de traiter notre merveilleuse planète ainsi que tous les êtres qui la peuplent avec le respect qu'ils méritent. Le développement durable doit être la préoccupation de chacun. Le seul moyen d'y parvenir est d'agir collectivement et consciemment en vue d'un but commun.

Le seul moyen d'y parvenir est d'agir consciemment et durablement en vue d'un but commun.

Veronica