Guide «Alimentation saine» de Coop

Fleurs comestibles: le printemps dans l'assiette

Le printemps est de retour, la nature se pare de ses plus beaux atours. Les fleurs s'épanouissent partout, offrant aux admirateurs le spectacle de leur délicates corolles et de leurs somptueuses couleurs. Elles s'invitent jusque dans nos assiettes pour nous ravir par des compositions artistiques.

Quelles fleurs peut-on manger?

Il existe de nombreuses fleurs comestibles. Douces ou piquantes, elles offrent des expériences gustatives inédites. Mais attention à ne pas se laisser prendre au piège de leurs couleurs chatoyantes: il ne faut manger que celles dont on est sûr qu'elles sont comestibles. La digitale, le muguet, le bignonia et la rose de Noël, par exemple, ne le sont pas: elles sont même toxiques! Et si l'ail des ours est comestible, il est souvent confondu avec le vénéneux colchique d'automne. En cas de doute, mieux vaut se renseigner auprès d'un jardinier ou d'un fleuriste, ou ne pas y toucher.

Parmi les plantes indigènes dont les fleurs sont comestibles citons le rosier, le sureau, la lavande, le souci, la capucine, la courgette, la primevère, la monarde, la camomille, la bourrache, le chrysanthème, le dahlia ou encore la pâquerette. Assurez-vous cependant que les fleurs n'ont pas été traitées. C'est généralement le cas de celles achetées chez le fleuriste: ces fleurs-là ne sont pas bonnes à manger. Le mieux est de cultiver les plantes dans votre jardin ou sur votre balcon si vous souhaitez en consommer les fleurs (notre conseil: achetez vos semences chez Coop Brico+Loisirs). Mais vous pouvez aussi cueillir des fleurs sauvages, dans les prés et ou les champs, en prenant soin d'éviter le bas-côté des routes très fréquentées et les jardins publics. Pour profiter au maximum de la saveur des fleurs, il faut les cueillir un chaud matin, avant le lever du soleil. C'est là que les pétales déploient tous leurs arômes. N'hésitez pas à mélanger les couleurs! Une fois votre bouquet en main, vous pouvez soit consommer les fleurs de suite ou les faire sécher pour une utilisation ultérieure. Le séchage nécessite au moins quatre semaines. Liez le bouquet avec un élastique (car les tiges rétrécissent en séchant) et accrochez-le tête en bas dans un endroit ventilé, à l'abri de la lumière et de l'humidité. Une fois séchées, les fleurs peuvent être conservées dans des pots en verre hermétiques, à l'abri de la lumière, pendant environ un an. Vous pouvez aussi les conserver quelque temps dans le bac à légumes du réfrigérateur après la cueillette: rangées dans un récipient hermétique avec un linge de cuisine humide, elles garderont toute leur fraîcheur. Petite astuce: pour rafraîchir des fleurs fanées, il suffit de les plonger dans de l'eau glacée.

Comment les utiliser en cuisine?

Flattant d'abord le regard, les fleurs rehaussent n'importe quel plat de leur fraîcheur et de leur couleur. Fraîchement cueillies, elles peuvent être congelées dans des glaçons pour faire sensation dans les boissons. Elles peuvent aussi être utilisées, fraîches ou candies, pour décorer avec originalité pâtisseries, gâteaux et autres cupcakes. Pour les candir, il suffit de battre du blanc d'œuf très frais en neige pas trop ferme et d'en badigeonner les pétales avec précaution. Saupoudrez ensuite les fleurs d'une fine couche de sucre avant de les faire sécher sur une grille pendant deux jours. De simples biscuits comme le shortbread, par exemple, transforment l'heure du thé en moment d'exception s'ils sont agrémentés de fleurs (découvrez chez FOOBY la recette du shortbread au Earl Grey avec des fleurs).      

Les fleurs n'ont pas leurs pareilles pour décorer les salades, à condition toutefois de mettre d'abord la sauce (le vinaigre versé sur les fleurs risquerait d'en altérer la couleur et la fermeté). Pour savourer le goût des fleurs même en hiver, pourquoi ne pas faire du sirop? Le pissenlit donne un sirop épais comme le miel, facile à tartiner. Les fleurs séchées ont, elles aussi, plus d'une corde à leur arc. Vous pouvez par exemple les utiliser à la place des fines herbes pour aromatiser le beurre. Parfumé et esthétique à la fois, le beurre aux fleurs vous régalera. Dans le même esprit, vous pouvez mélanger des fleurs séchées et du sel marin. Prêt en un clin d'œil, le sel aux fleurs constitue un cadeau des plus originaux. En été, rien de tel qu'une infusion glacée aux fleurs pour se rafraîchir! En hiver, toujours en infusion, les fleurs égayent de leurs couleurs les mornes journées.   

Les fleurs comestibles au fil des saisons

Printemps:

  • Ail des ours (arôme d'ail intense et épicé)
  • Dahlia (arôme: épicé, acidulé)
  • Pâquerette (arôme de noix)
  • Lavande (arôme: légèrement âpre et amer)
  • Pissenlit (arôme: épicé et âpre, parfois légèrement amer)

Eté:

  • Pommier (arôme: fruité, légèrement citronné)
  • Basilic (arôme: intense, légèrement amer)
  • Camomille (arôme: doux, légèrement amer)
  • Capucine (arôme de cresson, épicé, piquant)
  • Courge (arôme: doux)
  • Bleuet (arôme: légèrement épicé)
  • Tilleul (arôme: légèrement sucré)
  • Mauve (arôme: doux, légèrement sucré)
  • Mélisse (arôme: intensément citronné)
  • Menthe (arôme: épicé, rafraîchissant)
  • Origan (arôme: légèrement âpre et amer)
  • Rose (arôme: floral, légèrement sucré)
  • Thym (arôme: doux, légèrement citronné)
  • Courgette (arôme: doux)

 

Automne:

  • Pâquerette (arôme de noix)
  • Camomille (arôme: doux, légèrement amer)
  • Capucine (arôme de cresson, épicé et piquant)
  • Rose (arôme: floral, légèrement sucré)

Nos marques propres et labels de qualité