Keine Kamera verfügbar. Bitte Zugriff auf Kamera erlauben und Applikation neu starten.

Hygiène féminine: Routine beauté adaptée au cycle – beauty timing

Impuretés aujourd’hui, teint éclatant demain ? Le cycle féminin a une influence non négligeable sur la peau, mais choisir le vous garantira un teint éclatant, jour après jour.
Le taux d’hormones variable pendant les quelque 28 jours du cycle féminin influence aussi la peau. L’éclat de la peau, les impuretés ou encore les signes de fatigue fluctuent au gré du cycle, qui comporte quatre phases. Le taux d’hormones, qui baisse ou qui augmente, influençant ainsi également l’irrigation sanguine cutanée, la production de sébum et le taux d’hydratation de la peau, en est la cause. Il influe en somme sur tous les éléments décisifs pour un beau teint éclatant. En règle générale, plus le taux d’œstrogènes (l’hormone sexuelle féminine) est élevé, plus la peau est belle et éclatante. Au cours de la première phase du cycle, la phase de menstruation, le taux d’œstrogènes est par exemple au plus bas, c’est donc le moment idéal pour prévoir une journée beauté avec des masques de soin, des actifs revitalisants et une bonne dose de détente. La bonne nouvelle est qu’avec le bon soin, on peut tirer le meilleur parti de chaque phase du cycle. Cette forme de routine de beauté, dénommée cyclical skincare consiste simplement à déterminer quand et comment appliquer quels produits, actifs et gestes beauté.

Menstruation

Pour se sentir bien, les protections périodiques sont bien entendu un élément déterminant. Que vous optiez pour des bandes hygiéniques, des tampons, des coupelles menstruelles ou de la lingerie menstruelle, le choix n’appartient qu’à vous. Souvent, vous avez déjà une méthode de protection préférée à laquelle vous êtes fidèle. Quelle que soit votre routine en matière d’hygiène pendant vos règles, renseignez-vous à l’occasion sur les nouvelles possibilités. Peut-être trouverez-vous une alternative qui vous offre une protection plus fiable pendant vos règles.

Phase folliculaire

Après la menstruation, les hormones repartent dans un premier temps à la hausse. Au cours de la phase folliculaire, qui a lieu entre le sixième et le douzième jour du cycle féminin, la production d’œstrogènes augmente de nouveau. La peau reçoit une nouvelle énergie, la production de sébum ralentit un peu, tout se normalise et s’harmonise. C’est le moment idéal pour soutenir la peau avec un soin plus ciblé. Il est recommandé de commencer par des peelings afin d’éliminer les peaux mortes et laisser apparaître un teint rosé. Les masques hydratants, les sérums et autres crèmes qui stimulent l’éclat naturel de la peau de l’intérieur sont aussi idéaux. Vous pouvez par exemple utiliser des masques tissus avec des actifs comme des vitamines, des enzymes de fruits ou des huiles pures qui soignent et régénèrent la peau.

Phase ovulatoire

Vive les hormones ! Au cours de la phase ovulatoire, toutes les valeurs plafonnent, l’humeur est au beau fixe, on est heureuse et la peau en est témoin. Elle rayonne, rosit et respire la santé. En outre, l’action conjuguée des œstrogènes et de la progestérone lui donne un aspect plus tendu et repulpé, car les fibres de collagène qui soutiennent la peau en profondeur sont maintenant vraiment stables et serrées. Du côté des soins cutanés, il n’y a donc pas besoin de trop réfléchir. Souvent, un léger soin hydratant sous forme de fluide ou de masque suffit. Un peeling doux soutient l’éclat naturel de la peau. Si à la fin de cette phase, le teint devient un peu plus gras, il faut procéder à un nettoyage plus en profondeur et rééquilibrer la peau avec des agents matifiants.

Phase lutéale

Peu avant les règles suivantes, le taux d’œstrogènes repart à la baisse, le taux de progestérone augmente. Lorsque ces fluctuations impactent l’humeur, on parle du syndrome prémenstruel, qui affecte également la peau. Des boutons et des rougeurs semblent apparaître du jour au lendemain, le teint est gras. Du fait de l’augmentation de la production de sébum, les pores se bouchent. La peau n’a pas seulement besoin d’actifs régulant le sébum, d’un nettoyage intensif, de formules sans huile et de produits séborégulateurs, mais aussi de gestes beauté supplémentaires, comme l’application d’eau micellaire purifiante, de lotions matifiantes et de sérums favorisant la régénération cutanée.

Le saviez-vous?

  • Les nouveaux produits doivent de préférence être testés pendant la phase ovulatoire. En effet, c’est alors que la peau est la moins sensible.
  • L'hormone cortisol, c’est-à-dire l’hormone du stress, a une influence sur la peau. Si son taux est trop élevé, des impuretés peuvent apparaître. C’est pourquoi des moments de détente et de repos réguliers sont tellement importants et bénéfiques pour la peau.