Coop revoit à la hausse ses exigences minimales pour la production de lait conventionnel. Son nouveau programme Lait mise fortement sur le développement durable et un bien-être animal accru. Désormais, tous les laits pasteurisés Qualité & Prix vendus en Suisse alémanique sont conformes à la nouvelle norme de production établie. Cette norme s'appliquera dans un deuxième temps au lait pasteurisé proposé en Suisse romande, puis à celui du Tessin. Le programme Lait de Coop sera ensuite élargi à d'autres segments d'assortiment, comme le lait UHT, la crème, le beurre et d'autres produits laitiers. Cette conversion profite également aux agriculteurs suisses, puisqu'elle leur garantit des revenus plus élevés.

Laits Naturaplan, Demeter ou Pro Montagna, lait de foin... Chez Coop, un lait de consommation sur trois est un lait "à valeur ajoutée". La production de tous ces laits satisfait à des exigences élevées. Le nouveau programme Lait de Coop relève et harmonise aussi désormais les normes applicables au lait conventionnel. Coop contribue ainsi de façon déterminante au développement d'une industrie laitière durable en Suisse.

Sorties en plein air et alimentation durable
La nouvelle norme repose sur trois programmes fédéraux existants. Pour pouvoir livrer du lait standardisé à Coop, les agriculteurs de Suisse alémanique doivent respecter le programme "Sorties régulières en plein air" (SRPA) de la Confédération, qui exige que les vaches passent au moins 26 jours par mois dans les pâturages en été et aient accès toute l'année à des aires extérieures. De plus, ces agriculteurs doivent participer au programme fédéral "Systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux" (SST) et/ou au programme fédéral "Production de lait et de viande basée sur les herbages" (PLVH). Le programme SST permet aux animaux de bénéficier d'une liberté de mouvement dans l'étable, tandis que le programme PLVH favorise une alimentation naturelle à base d'herbe, de foin, de regain et d'herbe ensilée. Le programme Lait de Coop encourage ainsi un élevage plus durable des vaches, avec moins de fourrage concentré.

Des revenus plus élevés pour les producteurs laitiers suisses
Coop verse au moins 4 centimes de plus par kilogramme de lait aux producteurs laitiers qui participent à son programme. Si, en plus de respecter le programme SRPA, les éleveurs satisfont à la fois aux exigences du programme PLVH et à celles du programme SST, ils obtiennent même une rémunération supplémentaire d'au moins 6 centimes par kilogramme de lait. Dans ce contexte, Coop augmente de 5 centimes le prix au kilo des laits pasteurisés concernés et garantit que les recettes supplémentaires seront intégralement reversées aux producteurs laitiers.

Une conversion progressive
L'objectif est que l'ensemble du lait conventionnel vendu chez Coop réponde à cette nouvelle norme durable. La prochaine étape consistera donc à élargir cette offre durable à la Suisse romande et au Tessin. Après la conversion, 100% des laits de Coop répondront ainsi à des exigences plus élevées en matière de développement durable. Le programme laitier de Coop sera ensuite continuellement élargi à d'autres produits laitiers comme la crème et le beurre.

Pour en savoir plus: www.des-paroles-aux-actes.ch/364

Contact