Keine Kamera verfügbar. Bitte Zugriff auf Kamera erlauben und Applikation neu starten.

L'alimentation à base de plantes en Suisse - quelles sont les formes existantes ?

De plus en plus de personnes renoncent à la viande voire aux autres produits d'origine animale et préfèrent se tourner vers une alimentation entièrement végétale. Mais au fait, combien de formes d'alimentation existe-t-il? Le premier rapport Plant Based Food en Suisse a établi quatre types d'alimentation.

Une alimentation à base de plantes est bonne pour la santé

Photo de lettres de scrabble formant les mots
Il est prouvé scientifiquement qu'une alimentation à base de plantes est bénéfique pour la santé. Les études montrent que les personnes végétariennes sont moins touchées que le reste de la population par le surpoids et les maladies cardiovasculaires précoces, que leur tension artérielle est plus basse et qu'elles meurent moins de cancers.
Mais la plupart du temps, le végétarisme entre dans le cadre d'un mode de vie plus sain, ce qui a évidemment une forte influence sur les faits énoncés plus haut. Les végétariens et végétariennes font davantage de sport. Ils fument moins et boivent moins d'alcool.
Coop a commandé une étude complète sur l'alimentation végétale. Sur la base des données relevées, Coop a publié le Plant Based Food Report. Les résultats du Plant Based Food Reports permettent de définir quatre types d'alimentation différents, dans lesquels les aliments d'origine animale sont sciemment écartés et remplacés par des produits à base de plantes.

Le flexitarisme: la forme d'alimentation la plus en vogue en Suisse

Bol de nouilles vertes aux légumes
Le terme "flexitarien" se compose de deux mots d'origine anglaise: flexible et vegetarian. Les flexitariens et flexitariennes mangent souvent végétarien, mais ne souhaitent pas renoncer complètement à la viande. On pourrait donc aussi les appeler "végétariens et végétariennes à temps partiel".
58 pour cent de la population suisse renonce volontairement plusieurs fois par mois aux produits d'origine animale. Ce pourcentage est en forte augmentation depuis 2016 (43% pour cent cette année-là). Le principal moteur reste la santé. Le flexitarisme séduit particulièrement les 15-29 ans et les plus de 60 ans. Proportionnellement, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à opter pour ce régime alimentaire. Les habitants des cantons alémaniques s'y intéressent un peu plus que ceux du Tessin ou de la Suisse romande.
Principales motivations pour ce régime alimentaire:
  • Critères liés à la santé
  • Plus de diversité dans l'alimentation quotidienne
  • Conscience écologique

"Substitariens": un nouveau type de consommateurs

Assortiment pour grillades végétariennes composé de substituts de viande
Les personnes qui se reconnaissent dans cette forme d'alimentation consomment des produits à base de plantes qui imitent les aliments d'origine animale, réduisant ainsi la quantité de protéines animales dans leur alimentation.
L'étude montre que les acheteurs et adeptes des alternatives végétales ne sont généralement ni vegan ni végétariens au sens strict du terme, mais plutôt un sous-groupe de la catégorie des flexitariens. La plupart du temps, ils mangent également de la viande, du poisson, du lait ou du fromage qu'ils associent souvent à des substituts végétaux. On peut ici parler d'un nouveau type de consommateurs que l'étude a baptisés "substitariens".
Les produits de substitution à base de plantes sont surtout populaires auprès des jeunes femmes de Suisse alémanique habitant en zone urbaine, ainsi que chez les 50 à 60 ans qui consomment ces produits en partie pour leurs adolescents vivant encore sous leur toit. En revanche, ils ne séduisent pas les plus de 60 ans. Pour remplacer les produits d'origine animale, ces derniers préfèrent consommer davantage de légumes ou d'autres aliments végétariens.
Les alternatives vegan au fromage sont très prisées par les femmes, tandis que les hommes préfèrent les substituts de viande. Autre constat intéressant: les clients adeptes des produits de substitution à base de plantes semblent, de manière générale, accorder plus d'importance à un style de vie sain. On retrouve dans leur panier moins d'alcool et de chocolat, mais davantage de fruits et légumes.
Principales motivations pour ce régime alimentaire:
  • Envie de tester de nouveaux produits
  • Plus de diversité dans l'alimentation quotidienne
  • Critères liés à la santé

"Végétarien" – plaisirs gustatifs sans poisson ni viande

Poêlée de couscous aux légumes pour une alimentation à base de plantes.
Le régime végétarien exclut toute consommation de viande et de poisson. Il privilégie une alimentation à base de produits végétaux. En Suisse, 3 pour cent de la population se déclare végétarienne. Contrairement aux flexitariens et aux substitariens, les végétariens adoptent ce régime pour des raisons éthiques et pour la protection des animaux.
Principales motivations pour ce régime alimentaire:
  • Raisons éthiques
  • Protection des animaux
  • Conscience écologique

"Végan" ou "végétalien": une alimentation 100 pour cent végétale

Planche garnie de légumes finement découpés et tofu pour une alimentation vegan
Le régime vegan écarte tous les aliments d'origine animale (viande, poisson, lait, œufs, miel, etc.) de l'alimentation. Mais le véganisme est aussi un style de vie: ses adeptes n'utilisent aucun produit de l'exploitation animale dans leur vie quotidienne. Ainsi, la plupart des personnes vegan renoncent à porter des vêtements en cuir, en soie ou en laine et utilisent des produits de soin vegan sans ingrédient d'origine animale.
En Suisse, 2 pour cent de la population se déclare vegan. Le plus souvent, les vegan renoncent à tous les produits d'origine animale pour des raisons éthiques.
Principales motivations pour ce régime alimentaire:
  • Raisons éthiques
  • Conscience écologique
  • Critères liés à la santé

Plus de conseils sur le végétarisme et le véganisme