Panier

Votre panier est encore vide.

Ajoutez un produit pour commencer.

Montant total

Valeur de la marchandise:
CHF
Frais de livraison:
CHF

Loup/bar

Le loup ou bar (en latin: Dicentrarchus labrax) évolue principalement dans l'Atlantique Est, au sud des îles britanniques. Il possède un corps élégant et allongé recouvert d'écailles argentées brillantes. Il est aisément reconnaissable à la tache noire bien visible qui orne ses opercules.
Le bar est un prédateur très vorace qui vit généralement en petits groupes près des côtes rocheuses et dans les grands estuaires. En hiver, il se retire dans des zones un peu plus profondes. Il chasse d'autres poissons et s'alimente essentiellement de petits harengs et d'autres poissons grégaires.

Modes de préparation

Le bar se cuisine aisément entier, par exemple rôti au four sur un lit de légumes. On se tourne généralement vers lui lorsque l'on souhaite cuire un poisson en croûte de sel.
Ses filets sont également sublimes dorés à la poêle ou grillés côté peau (sans les écailles).

Goût et texture

La chair blanche, ferme et fibreuse du loup de mer possède un goût très fin, riche en arômes et légèrement iodé.

Méthode de pêche

Lignes et hameçons ou l'elevage
Dans la pêche à la palangre, d'innombrables hameçons auxquels sont fixés à des lignes de fond. Des lignes secondaires sont fixées aux hameçons. Les palangres peuvent être déroulées sur 130 kilomètres. Le nombre de hameçons et la longueur des lignes varient fortement.
Les appâts les plus courants sont le maquereau et la seiche. Cette technique est utilisée principalement pour pêcher des espèces de poisson appréciées en cuisine.
Par rapport à la pêche au filet, cette méthode blesse moins les poissons et n'endommage pas les fonds marins, mais elle entraîne des quantités élevées de prises accessoires.

Poisson avec un goût similaire...