Panier

Votre panier est encore vide.

Ajoutez un produit pour commencer.

Montant total

Valeur de la marchandise:
CHF
Frais de livraison:
CHF

Thon albacore

Le thon albacore (en latin: Thunnus albacares) est un poisson très consommé. On le rencontre dans toutes les eaux tropicales et tempérées du globe, à l'exception de la Méditerranée.
Le thon vit en petits groupes, généralement près de la surface. C'est un prédateur accompli, qui chasse les petits poissons grégaires comme les maquereaux ou les sardines. Dans les eaux plus profondes, il s'en prend aussi au sébaste et à la grande lingue.
Très rapide, le thon peut nager jusqu'à 50 km/h sur de longues distances.
Toutes les espèces de thon sont reconnaissables à leur corps fusiforme élégant, qui leur permet de se déplacer rapidement dans l'eau. Leur tête est très petite par rapport au corps. Le thon albacore se distingue notamment de ses congénères par ses nageoires jaunes.

Modes de préparation

Le thon est réputé pour sa chair particulièrement délicate. Les filets et les steaks de thon sont délicieux grillés ou dorés à la poêle. Attention toutefois à ne pas trop les faire cuire: ils doivent rester bien juteux à cœur.

Goût et texture

En bouche, la texture du thon rappelle un peu celle du massepain. Son goût proche du filet de veau dévoile des notes douces et iodées. En général, sa chair arbore une couleur rouge foncé, mais elle peut aussi être plus claire. Quoi qu'il en soit, cela n'influe en rien sur sa qualité.

Méthode de pêche

Nasses et casiers
La pêche à l'aide de nasses et de casiers est l'une des plus anciennes techniques. Nos ancêtres de l'âge de pierre pêchaient déjà en accrochant des cages remplis d'appâts à des lignes qu'ils jetaient à l'eau. Contrairement à la pêche au chalut, cette technique compte parmi les plus passives et les moins ravageuses.
Les nasses ressemblent souvent à des cages ou des corbeilles dotées d'une ou plusieurs ouvertures en forme d'entonnoir que les pêcheurs déposent sur les fonds marins, préalablement remplies ou non d'appâts.
Une fois le poisson entré dans la nasse, il ne peut plus en ressortir en raison de l'entrée en forme d'entonnoir. Il peut toutefois s'échapper par d'autres ouvertures s'il n'a pas la taille recherchée, ce qui permet une pêche sélective.