Panier

Votre panier est encore vide.

Ajoutez un produit pour commencer.

Montant total

Valeur de la marchandise:
CHF
Frais de livraison:
CHF

Pâtisseries en pâte levée et vin: les combinaisons les plus réussies

Les pâtisseries en pâte levée se déclinent à l’infini. Sucré ou salé, c’est la première question à se poser avant de choisir le vin. Pour un produit salé, préférez un vin blanc ou un vin rouge léger. Avec du sucré, un vin doux est idéal.
Avant d’entamer une tresse, j’ouvre volontiers un chasselas, par exemple un Mont-sur-Rolle. Avec un kouglof salé, j’aime siroter un riesling frais. Quant aux feuilletés fourrés à la crème et au fromage, ils supportent des vins plus robustes, si bien qu’un pinot noir fruité est un excellent choix.
Savez-vous qu’une pâtisserie se déguste avec un vin dont la teneur en sucre est manifeste? Notez cette règle d’or: le vin doit toujours être plus sucré que l’aliment sucré lui-même. Dans le cas contraire, il vous paraîtra creux et amer. Ainsi, plus une pâtisserie est sucrée, plus le vin choisi doit être doux et opulent.
Le johannisberg, qui présente une teneur discrète en sucre résiduel, sera votre meilleur allié lorsque vous sortirez du four les bonshommes de Saint-Nicolas. Les escargots à la cannelle et les tresses russes à la noisette étant plus sucrés, ils seront mieux appréciés avec un vin doux tel que le tokay ou le sauternes. Avez-vous déjà essayé d'accorder le panettone avec un prosecco ou un Moscato d'Asti? Un pur instant de bonheur.
Texte: Jan Schwarzenbach