Keine Kamera verfügbar. Bitte Zugriff auf Kamera erlauben und Applikation neu starten.

Les vins mousseux biologiques en pleine effervescence

De plus en plus de viticulteurs optent pour la culture biologique. Une tendance qui se confirme dans la production de vins mousseux ou perlants. Champagne, cava, franciacorta, crémant, prosecco sont autant d'appellations caractéristiques d'un plaisir pétillant et durable.
Bien qu'il reste la star des vins effervescents, le champagne se fait détrôner en Suisse par le prosecco fruité de Vénitie dont la deuxième fermentation, essentielle pour le perlage, a lieu dans une cuve sous pression. Pour les mousseux que sont le champagne, le cava, le franciacorta ou le "Winzersekt", ce processus a lieu dans la bouteille. Du sec au doux, ces nectars présentent une large palette de styles.
Quelle que soit leur dénomination, les vins à bulles sont de plus en plus appréciés par les consommateurs. Comme dans l'ensemble de la viticulture, l'heure est à la culture biologique ou biodynamique pour les mousseux. En effet, de nombreux producteurs sont convaincus que les meilleurs raisins ne peuvent être obtenus qu'en travaillant en harmonie avec la nature. Comme pour les vins tranquilles, la qualité d'un cru effervescent est déterminée par le vignoble. Autrement dit, les pesticides chimiques ou synthétiques sont à proscrire. Dans la région viticole italienne de Franciacorta, par exemple, où les producteurs élaborent des vins mousseux de haute qualité fermentés en bouteille, plus de 60% des 2700 hectares de vignes sont déjà cultivés de manière biologique.
En Champagne également, patrie des vins mousseux par excellence, la protection de l'environnement et le développement durable arrivent en tête des priorités. L'objectif est de réduire le bilan hydrique et l'empreinte carbone tout en favorisant la biodiversité dans les vignes. Les vins mousseux produits de manière écologique ne profitent pas seulement à l'environnement, mais sont aussi généralement plus goûteux. Ils présentent une plus grande complexité et davantage de minéralité que les vins conventionnels et se veulent plus fascinants. L'amélioration de la qualité et la demande croissante des consommateurs ont conduit et conduiront toujours plus de viticulteurs à se tourner vers une culture biologique.
Déguster du vin mousseux bio, c'est avant tout faire un geste pour soi et pour l'environnement. Une démarche qui s'inscrit dans l'air du temps. L'époque où seuls les "mangeurs de graines" achetaient des aliments et des boissons biologiques est révolue. Les consommateurs et producteurs responsables doivent s'unir pour offrir à la viticulture un avenir encore plus durable et prometteur, même si cela a un prix. On trouve toutefois d’excellents vins effervescents bio de diverses régions viticoles à un bon rapport qualité-prix.
Peter Keller, expert en Mondovino et universitaire du vin