Panier

Votre panier est encore vide.

Ajoutez un produit pour commencer.

Montant total

Valeur de la marchandise:
CHF
Frais de livraison:
CHF
La viticultrice autrichienne Pia Strehn, «Miss Rosé».

«Le rosé est un vin fascinant»

La viticultrice autrichienne Pia Strehn, «Miss Rosé», se consacre à rosé et nous fait part de ses motivations.
Situé dans la région du Burgenland, le domaine Strehn produit cinq vins rosés et a créé une cuvée spéciale pour l'édition Peter Keller, un assemblage de blaufränkisch, de cabernet sauvignon, de merlot et de syrah. Pia Strehn mène la barque au sein de cette entreprise familiale.
Pia Strehn, comment en êtes-vous arrivée à faire du rosé?
J'ai autrefois goûté un grand nombre de rosés par pur intérêt. Nous nous sommes ensuite penchés très sérieusement sur ce type de vin. Je voulais concrétiser ma propre vision d'un rosé de qualité et apporter davantage de diversité dans cette catégorie de vins.
Quelles sont les caractéristiques d'un bon vin à la robe rose?
Le rosé n'est pas simplement une manière de récupérer les rouges médiocres, mais bien un vin à part entière. Dans nos vignes, nous réservons des parcelles spécialement dédiées à sa production. En matière de qualité, il est primordial de cueillir les grappes au bon moment et de les transformer avec ménagement. Finalement, c'est le résultat dans votre verre qui compte. L'harmonie et l'équilibre constituent alors le premier critère. Il s'agit d'un vin sec, frais, plein de caractère et étoffé, au corps souple et doté d'une grande diversité aromatique. Nos rosés sont issus de fermentations spontanées à partir de levures sauvages. Ils reflètent un style de vie décontracté et convivial.
Combien de rosés comptez-vous dans votre assortiment?
Notre base comprend désormais cinq rosés, un blaufränkisch et une cuvée. Nous produisons aussi des éditions limitées ainsi que notre «Elefant im Porzellanladen», qui arrive en tête de liste en matière de qualité. Ce rosé établit de nouvelles références. Élevé en fûts de 500 litres, il fait fi des conventions et chamboule tout sur son passage, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Je voulais obtenir avec ma version le côté crémeux d'un bourgogne blanc, un «rosé Montrachet» en quelque sorte.
Ce vin a été élu meilleur rosé d'Autriche. Depuis, vous êtes «Miss Rosé». Ce titre vous flatte-t-il?
Un rêve que je poursuivais depuis longtemps s'est enfin réalisé. Je consacre beaucoup de travail et d'énergie aux vins rosés. Ce titre me ravit car il témoigne de mon engagement.
Le rosé reste-t-il une boisson à la mode?
Depuis quelques années, les rosés connaissent en effet un véritable boom. Leurs caractéristiques ne se retrouvent pas dans les autres vins. Ils devraient toutefois représenter quelque chose de particulier pour être légitimes. À noter que les rosés sont très polyvalents. Selon leur style, ils peuvent se boire en apéro ou accompagner des plats consistants comme le boudin.
Interview: Peter Keller