Panier

Votre panier est encore vide.

Ajoutez un produit pour commencer.

Montant total

Valeur de la marchandise:
CHF
Frais de livraison:
CHF

Les vignobles du Palatinat

Cette région très ensoleillée pour un pays comme l'Allemagne possède des sols riches en minéraux idéals pour la production de crus d'une grande finesse. Le Palatinat doit son excellente réputation surtout aux rieslings pétulants. En raison de l'engouement croissant pour les vins rouges, cette catégorie (avec le cépage dornfelder) figure au premier rang de la production viticole du Palatinat.

Histoire de la région viticole Palatinat

La culture de la vigne remonte à l'époque romaine, comme en témoignent les anciens pressoirs découverts lors d'importantes fouilles archéologiques. À la fin de l'Empire romain, les moines reprirent la production viticole. L'acharnement de ces religieux ne tarda pas à porter ses fruits: à partir du VIIe siècle, le vignoble du Palatinat connut un véritable essor.
Selon des sources historiques, la région possédait déjà 100 petites parcelles au VIIIe siècle.
Certains terroirs se révélèrent être des vignobles d'exception, établis dès les XIIe et XIIIe siècles. Ils portent aujourd'hui encore le nom donné à cette époque. Comme dans d'autres régions viticoles d'Allemagne, la guerre de Trente Ans dévasta une grande partie du territoire, ce qui entraîna l'effondrement de la viticulture dans le Palatinat. Pendant de nombreuses années, la production viticole fut mise à l'arrêt.
Vers la moitié du XIXe siècle, la région viticole Palatinat connut une véritable renaissance. Mais le phylloxéra et le mildiou vinrent brusquement interrompre la floraison, et détruire massivement les plantations à la fin du XIXe siècle. Il fallut attendre le XXe siècle pour voir le vignoble se rétablir. Après la Seconde Guerre mondiale, une poignée de vignerons audacieux tentèrent, en vain, de restaurer la réputation séculaire des vignes du Palatinat. À partir des années 80, des viticultrices et viticulteurs novateurs montèrent au créneau. Leurs rieslings d'une grande finesse connurent un franc succès. Ils n'hésitèrent pas non plus à bouleverser l'encépagement en place. Aujourd'hui, la région viticole du Palatinat peut se targuer d'une grande diversité de cépages blancs, même si les variétés rouges ont également le vent en poupe. Ces dernières années, leur part dans la production n'a en effet cessé d'augmenter.

Vins rouges et blancs du vignoble palatin

Le riesling domine dans cette région. Il occupe près d'un quart de la surface viticole totale. D'une manière générale, les cépages blancs se taillent la part du lion. Toutefois, les parcelles de raisins rouges grignotent nettement du terrain depuis quelques années. Le dornfelder occupe désormais la deuxième place sur le plan de la production. Les maîtres de chai de la région vinifient plus de la moitié des récoltes en vins secs ou demi-secs. Depuis les années 80, les nombreuses récompenses obtenues témoignent des efforts déployés en vue d'améliorer la qualité.

Vins blancs du Palatinat

Le vignoble du Palatinat démontre une nouvelle fois que l'Allemagne est véritablement la terre du riesling. Le district du Mittelhaardt offre notamment les meilleures conditions pour ce cépage noble. Les rieslings cultivés ici sont par conséquent des vins secs et frais, dotés d'une structure exceptionnelle.
Le müller-thurgau représente également une part importante du vignoble bien qu'il connaisse un léger recul. Viennent ensuite le kerner et le silvaner. Les cépages pinot blanc, pinot gris et gewürztraminer sont aussi largement présents.

Vins rouges du Palatinat

Ces dernières années, les variétés rouges ont quelque peu détrôné les crus blancs. Le dornfelder a su conquérir son public pour devenir le deuxième cépage le plus apprécié du vignoble palatin.
La culture du cépage rouge portugais (autrefois majoritaire) a, quant à elle, nettement diminué. Désormais, celui-ci sert surtout à fabriquer des vins de masse légers ou du Weissherbst d'appellation Prädikat. Ainsi, il occupe encore la deuxième place parmi les variétés rouges.
Les différents cépages de pinot noir cultivés dans la région valent également le détour. D'autres vins typiquement français, comme le cabernet sauvignon et le merlot, ont aussi la cote. Dans une moindre mesure, le regent et le saint-laurent trouvent leur place dans la production viticole du Palatinat.

Superficie et quantité produite

Le vignoble du Palatinat couvre environ 23 000 hectares et produit chaque année près de 2,5 millions d'hectolitres.
Osez les vins du Palatinat et laissez-vous séduire par la qualité exceptionnelle de ce terroir allemand! Vous trouverez un vaste choix de vins d'une grande finesse dans le magasin en ligne de Mondovino et dans les points de vente Coop.