Keine Kamera verfügbar. Bitte Zugriff auf Kamera erlauben und Applikation neu starten.

Bourgogne – Côte Chalonnaise

On pratiquait vraisemblablement déjà la viticulture dans la région de Chalon-sur-Saône à l'époque des Gaulois. Du temps des Celtes, cette ville située au bord du fleuve était en tout cas un centre commercial de première importance.

Géographie

Les vignes de la côte chalonnaise s'étendent à l'ouest de la ville de Chalon-sur-Saône. Au nord, elles touchent à la Côte de Beaune, et au sud au Mâconnais. Fort de ses 2'400 hectares, le vignoble est réparti sur 44 communes. Cette région dispose de sept appellations. Deux d'entre elles sont régionales, c'est-à-dire que l'appellation d'origine englobe les vignes de plusieurs localités. Dans l'appellation Bourgogne Côte Chalonnaise, on élabore des vins blancs, des vins rouges et des rosés. Créée en 2000, l'appellation Bourgogne Côtes du Cochois ne produit que du vin rouge. Les cinq appellations communales ont pour nom Bouzeron, Rully, Mercurey, Givry et Montagny. Les parcelles particulièrement intéressantes sont classées en Premiers Crus, une précision qui figure toujours sur l'étiquette. La Côte Chalonnaise dispose de nombreuses autres parcelles non classées: les lieux-dits.L'AOC Bouzeron a la particularité de produire des vins blancs à partir d'un seul et unique cépage: l'aligoté. L'appellation Montagny se consacre exclusivement au vin blanc, et on y cultive un seul et unique cépage: le chardonnay. Le chardonnay est également fortement représenté dans l'appellation Rully, même si c'est le pinot noir qui prédomine dans cette région, puisqu'il occupe 75% de la surface plantée. L'AOC Rully est également connue pour être le fief de la production de vins mousseux. C'est d'ici que sont originaires les crémants les plus délicats de Bourgogne.

Le terroir

Les vignes de la Côte chalonnaise se trouvent disséminées sur des formations géologiques très diverses. Le relief de toute la région se caractérise par de faibles éminences. Dans les localités de Rully, Mercurey et Givry, les vignes reposent essentiellement sur du calcaire du Jura. Dans les autres localités, les vignes reposent sur des sols marneux ou argileux, parcourus de sable et de silex. Plus elles sont situées au sud, plus les vignes bénéficient du climat méditerranéen. Dans la Côte chalonnaise, l'automne est sec et ensoleillé. Le massif du Morvan, qui culmine à 900 mètres d'altitude, protège le vignoble des vents d'ouest porteurs d'humidité.

Variétés

Le pinot noir est le cépage le plus cultivé de l'appellation, suivi par le chardonnay. Autres cépages représentés: l'aligoté blanc et le gamay. Dans l'AOC Bourgogne Côte Chalonnaise, le gamay est fréquemment utilisé pour la confection des rosés.

Style

Élaborés à partir d'aligoté, les vins blancs de l'AOC Bouzeron affichent au nez des arômes frais et minéraux, sur des notes délicates d'agrumes. Les vins issus de chardonnay offrent au nez des arômes d'acacia, d'aubépine et de chèvrefeuille. Ils déploient en bouche une matière souple et opulente. Les pinots noirs se caractérisent par leur fruit croquant. Ils affichent au nez des notes de framboise, de cerise, de sous-bois et de tabac; ils déploient en bouche une matière charnue, tout en rondeur.

Maturité optimale

  • 2 ans pour les vins blancs les plus simples et pour ceux issus d'aligoté
  • 3–7 ans pour le chardonnay, dans les bons millésimes
  • 3-5 ans pour les vins rouges les plus simples
  • 5–15 ans pour les vins rouges classés en Premiers Crus

Des vins de Bourgogne Côte Chalonnaise très appréciés