Keine Kamera verfügbar. Bitte Zugriff auf Kamera erlauben und Applikation neu starten.
Durée limitée! Pour toute commande de CHF 200.– ou plus, recevez un bon de CHF 20.– à valoir sur votre prochain achat! (hors livraisons Vinolog) Afficher plus de détails

La tendance est aux vins rosés

Les vins rosés ont le vent en poupe. Vinifiés à partir de toutes sortes de cépages rouges, ils sont très appréciés des consommateurs pour leur fruité, leur fraîcheur et leur absence de tannins. Ils sont produits dans presque toutes les régions viticoles. Si les grands classiques viennent de la Provence française, l’Espagne, l’Italie et la Suisse en proposent aussi quelques exemplaires qui promettent de beaux moments de dégustation.

Les techniques de vinification des vins rosés

Saignée

Ce procédé destiné en premier lieu à produire un vin rouge permet d’obtenir également un vin rosé. Quelques heures après la macération carbonique, environ 20 % du moût sont prélevés dans la cuve. Ce moût de couleur rosée est ensuite soumis à une fermentation à froid comme un vin blanc, tandis que le moût restant dans la cuve continue d’être vinifié avec les peaux et donne un vin rouge particulièrement étoffé et à la robe intense.

Pressurage direct

Avec cette méthode, le raisin est directement déversé dans le pressoir, souvent avec les rafles, et est soumis à un pressurage lent. Les peaux et le jus n’entrent pas en contact, ou très brièvement. On obtient ainsi un vin à la robe très claire, d’un rose tendre. C’est avec cette technique que sont produits, par exemple, la Dôle Blanche du Valais et le White Zin (zinfandel de Californie).

Macération brève

Après le processus d’égrappage et de foulage, le moût obtenu à partir du jus, des peaux et des pépins est placé dans une cuve de fermentation. Dès le début de la macération, les peaux libèrentc les premiers pigments. Au bout de quatre à six heures, le jus, qui a pris une couleur rosée, est séparé des peaux, puis soumis à une fermentation à froid comme pour les vins blancs. Cette méthode est très répandue aujourd’hui.

Le rosé n’est rien d’autre qu’un vin rouge fruité et sans tannins à la robe claire.

Timothée Boltz, Ing. dipl. en agronomie et viticulture / oenologue