Panier

Votre panier est encore vide.

Ajoutez un produit pour commencer.

Montant total

Valeur de la marchandise:
CHF
Frais de livraison:
CHF

Les régions viticoles de France

Pays viticole par excellence, la France produit toutes sortes de vin, des vins de tous les jours bon marché aux crus les plus prestigieux recherchés dans le monde entier. Aucun pays ne parvient aussi bien à satisfaire des goûts aussi nombreux et différents.

Histoire

Ce sont les Grecs qui plantèrent les premières vignes sur le territoire français, lorsqu'ils fondèrent la ville de Marseille en 500 av. J.-C. Quelques siècles plus tard, les Romains étendirent la viticulture au reste du pays et délimitèrent les vignobles français tels qu'ils existent encore aujourd'hui. Pour implanter leurs vignes, ils choisirent déjà à l'époque les versants des grandes vallées fluviales, qui offrent les conditions climatiques idéales pour ce type de culture. Du Bordelais à la Bourgogne, de la vallée du Rhône à la Loire, en passant par la Champagne et l'Alsace, toutes les régions viticoles de France furent encépagées par les Romains entre 200 av. J.-C. et 400 ap. J.-C. Après la chute de l'Empire romain, les divers peuples qui s'établirent en France perpétuèrent l'activité viticole.
Au Moyen Âge, ce sont surtout les églises et les monastères qui firent progresser la viticulture. Très instruits, les moines ont en effet énormément contribué à la culture du vin en France, telle que nous la connaissons aujourd'hui. Dans toutes les régions viticoles classiques, ils affinèrent les méthodes de culture et les techniques de vinification.Au Moyen Âge, le commerce du vin connut un essor considérable, notamment grâce aux comptoirs commerciaux anglais établis à Bordeaux.Aux XVIIe et XVIIIe siècle, le commerce international des vins français était très florissant. Les régions viticoles disposant d'un accès direct à la mer (la Loire, le Bordelais) furent celles qui connurent le plus fort développement. Le transport par voie fluviale et maritime était en effet plus avantageux et plus rapide que le transport par voie terrestre. la Révolution française, la plupart des domaines viticoles possédés par les ecclésiastiques furent nationalisés, puis distribués aux paysans libres.  la fin du XIXe siècle, presque toutes les vignes furent anéanties par l'épidémie de phylloxéra, et les vignobles durent être entièrement reconstitués, à grand peine. Les vins produits à la suite de ce désastre étaient généralement de confection simple. Mais les Français eurent rapidement conscience que la composition du sol, le climat et le cépage avaient une incidence décisive sur la qualité du vin. Pour rendre justice au caractère spécifique et souvent unique de chaque vigne, ils fondèrent le concept de "terroir". Il fallut attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que la France parvienne à atteindre dans l'industrie vinicole le niveau de qualité et la croissance économique qu'elle connaît encore aujourd'hui.

Géographie

On produit du vin dans les 95 départements de France, ou presque. La diversité des vins tient aux conditions climatiques et à la composition très variable des sols qui caractérisent les diverses régions de l'Hexagone.

Vignobles

Les vignobles les plus connus, surtout pour les vins de qualité, sont le Bordelais, la Bourgogne, la Champagne, l'Alsace, le Rhône et la Loire.

Les meilleures régions viticoles de France

Vins

Qu'il s'agisse de bordeaux aristocratiques, de beaujolais légers et fruités ou de banyuls doux et puissants, l'éventail des vins rouges français est d'une richesse remarquable. En Alsace, en Savoie, en Bourgogne et dans la Loire, les vins sont généralement élevés en monocépages.

Vignerons et domaines en France