Keine Kamera verfügbar. Bitte Zugriff auf Kamera erlauben und Applikation neu starten.

Monastrell

Originaire d'Espagne, le monastrell aurait été à l'origine cultivé par les moines. Il s'agit du même cépage que le mourvèdre connu en France. Ces vignes affectionnent le soleil et la chaleur, mais requièrent aussi une bonne alimentation en eau, les climats méditerranéens leur sont donc favorables.
Le monastrell produit des vins à la robe sombre, concentrés en alcool et riches en tannins.

Le monastrell: un concentré d'Espagne et de soleil

Le monastrell planté dans de nombreux vignobles d'Espagne se cultive également un peu partout dans le monde. La quantité de synonymes employés pour ce cépage en apporte la preuve. Les plus connus sont le mourvèdre en France, ainsi que le mataro en Australie et en Californie.
À l'origine, le monastrell vient de la province de Valence, non loin de Sagonte. La ville était en effet une plaque tournante du commerce du vin. Elle s'appelait Murviedro jusqu'en 1877, ce qui a certainement donné le nom français du cépage (mourvèdre).
Le monastrell s'épanouit dans les régions sèches et chaudes, mais il supporte mal la sécheresse. Les vignes de monastrell sont également sujettes au mildiou et aux acariens. En Espagne, dans son pays d'origine, le cépage s'exprime pleinement. C'est dans les régions de Castille-La Manche et du Levant que se trouvent les plus grandes étendues de vignes.

Vin issu du monastrell: robe sombre et riche en tannins

La vigne arrive très tard à maturité et offre un rendement assez limité. Le monastrell produit des vins à la robe sombre, concentrés en alcool et riches en tannins. Il peut entrer dans des assemblages (généralement avec le bobal), mais aussi se suffire à lui-même. Les arômes de mûre prédominent.En France, le monastrell se retrouve souvent dans les vins d'appellation type Châteauneuf-du-Pape, Côtes du Rhône ou Ventoux.

Les monastrells